L'Impact remporte un match émotif par jeu blanc 1-0

Blerim Dzemaili marque son premier but en MLS

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal a vaincu les New York Red Bulls, samedi soir, devant 19 032 spectateurs au Stade Saputo, lors d’un match tendu qui s’est terminé 1-0 en faveur des locaux. Le Joueur désigné Blerim Dzemaili a inscrit le but vainqueur, son tout premier en MLS, en milieu de deuxième mi-temps.

« Ce n’était pas un match facile, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Mauro Biello. Lors des premières 15 minutes, ils ont mis la pression. Nous avons grandi dans le match après cette période. Nous nous sommes installés dans leur zone et nous avons créé de bonnes occasions. À la fin, ils ont conservé le ballon, mais ils n’ont pas créé de danger. Défensivement, nous avons fait du bon travail pour fermer les espaces et limiter leurs chances. Nous avons battu une bonne équipe par blanchissage. Ça démontre que l’équipe grandit. »

« Ce blanchissage était dans l’air depuis un moment, a affirmé le gardien Evan Bush. Pour une raison ou une autre, New York fait sortir le meilleur de nous-mêmes. Ils nous font travailler et nous devons être prêts lorsqu’on les affronte. Défensivement, non seulement les quatre défenseurs, mais tout le monde de l’équipe a travaillé très fort. Une victoire de 1-0 à domicile nous donne énormément de confiance. »

Dès le début du match, les Red Bulls ont imposé leur style. Gardant la possession du ballon pour de longs moments, les visiteurs se sont créé de belles chances, comme à la quatrième et à la cinquième minute, lorsque Michael Murillo a centré par deux fois au sol à partir de la droite pour Bradley Wright-Phillips; sa première tentative s’est retrouvée dans les estrades, mais la deuxième a demandé d’Evan Bush un excellent arrêt, qui a mérité son 20e jeu blanc en carrière en MLS.

Le Bleu-blanc-noir s’installe dans le match

Malgré le pressing efficace des New-Yorkais, le Bleu-blanc-noir a commencé à entrer dans le match grâce à son flanc gauche. À la 20e minute, Nacho Piatti a été la cible d’un long ballon de Laurent Ciman. Murillo a récupéré, mais l’Argentin lui a repris le ballon avant d’entrer dans la surface et de centrer en retrait pour Blerim Dzemaili, mais la passe était bondissante et le nouveau Joueur désigné a envoyé sa frappe par-dessus la transversale.

Dix minutes plus tard, les locaux ont célébré ce qu’ils pensaient bien être un but valide. Dzemaili, dans la surface, a pris un tir qui a été dévié et a pris Luis Robles à contrepied; cependant, trois joueurs du Bleu-blanc-noir étaient derrière la défense et l’arbitre en chef Mark Geiger a déterminé qu’ils ont nui au travail du gardien des Red Bulls.

L’Impact a bien terminé la première mi-temps, notamment avec des tirs de Piatti, Anthony Jackson-Hamel et Ciman de la tête, mais n’a pu trouver le fond du filet avant la pause.

Une deuxième mi-temps à l’avantage des Montréalais

Au retour, le Bleu-blanc-noir a pris le taureau par les cornes, à commencer par un centre de Patrice Bernier, à la 49e minute, qui est tombé aux pieds d’Ambroise Oyongo. L’international camerounais a tiré avec précision vers la lucarne, mais Robles a plongé pour effectuer un magnifique arrêt. Puis, à la 54e minute, Chris Duvall a couru sur une quarantaine de mètres et a remis dans le dos de la défense pour Dominic Oduro, mais avec un défenseur sur le dos, le Ghanéen n’a pu cadrer sa frappe.

L’Impact s’est finalement inscrit à la marque à la 67e minute. Bernier a joué un coup franc dans la demie adverse rapidement pour Dzemaili à gauche, qui a remis à Piatti. Le numéro 10 a redonné en première intention pour le Suisse, qui a battu Robles d’une frappe puissante.

Dzemaili aurait pu en ajouter un deuxième, à dix minutes de la fin du match, enchaînant un geste technique et un tir que Robles a bloqué. Le Bleu-blanc-noir a tenu le coup jusqu’au sifflet final pour ajouter une quatrième victoire cette saison en MLS.

Prochains matchs

L’Impact prendra la route pour deux matchs, le samedi 10 juin à 20h contre le Sporting Kansas City (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690), et le samedi 17 juin, à 19h30, contre Orlando City SC (TVA Sports, 98,5fm, TSN Radio 690), avant de revenir au Stade Saputo, le mercredi 21 juin, pour le match aller de la finale du Championnat canadien contre le Toronto FC (RDS, TSN, 98,5fm, TSN Radio 690).

ALIGNEMENTS

MTL – G-Maxime Crépeau; D-Ambroise Oyongo, Laurent Ciman, Kyle Fisher, Chris Duvall; M-Marco Donadel, Patrice Bernier, Blerim Dzemaili (Víctor Cabrera 89’); A-Nacho Piatti, Anthony Jackson-Hamel (Nick DePuy 77’), Dominic Oduro (Daniel Lovitz 70’).

Substituts non utilisés : Maxime Crépeau, Víctor Cabrera, Hassoun Camara, Adrián Arregui, David Choinière.

RBNY – G-Luis Robles; D-Michael Murillo, Damien Perinnelle, Aaron Long, Kemar Lawrence; M-Felipe, Sean Davis (Fredrik Gulbrandsen 75’), Mike Grella (Gonzalo Verón 75’), Sacha Kljestan, Daniel Royer (Alex Muyl 69’); A-Bradley Wright-Phillips.

Substituts non utilisés : Evan Louro, Sal Zizzo, Connor Lade, Dan Metzger.

BUT

MTL – Dzemaili (Piatti) 67’

AVERTISSEMENTS

NYRB – Lawrence 41’
MTL – Dzemaili 57’
MTL – Bernier 75’
MTL – Lovitz 80’

Topics: