HistoireImpact1218

Une histoire d’Impact – Du 12 au 18 mars

Le 13 mars 1998

Pauvre Grant Needham. Soit l’attaquant montréalais est une cible pour ses adversaires, soit il est tout simplement malchanceux. Toujours est-il qu’en ce vendredi 13 de mars 1998, Needham quitte le Centre Molson à la quatrième période de la rencontre de l’Impact contre le Blizzard de Buffalo. Il est victime d’une fracture à la cheville droite, nous apprend La Presse Canadienne. Mais le Bleu-blanc-noir en gagne une pour son coéquipier : Eloy Salgado, joueur du match, inscrit le but gagnant d’une victoire serrée de 14-13, le cinquième succès consécutif des Montréalais. Ce gain est d’autant plus encourageant que les hommes de Paul Kitson, troisièmes de la division Nord, défont les meneurs.

Le 17 mars 2000

Le séjour de Paul Kitson à la barre de l’Impact s’est terminé à la fin de la saison 1998, mais l’ex-pilote montréalais est de retour dans la métropole – au Complexe sportif Claude-Robillard – pour y affronter le Bleu-blanc-noir avec le Blizzard de Buffalo (encore). Bon joueur, Kitson tient à « souhaiter bonne chance à John Limniatis, le nouveau joueur-entraîneur de l’équipe locale » avant la rencontre, une scène que relaie le photographe Bernard Brault dans La Presse du lendemain. Kitson en a-t-il trop fait? L’Impact maîtrise son sujet et l’emporte 17-8. Nick De Santis marque le but gagnant devant 2 542 supporters.

Topics: