Mancosu vs DCU
Geoff Burke-USA TODAY Sports

L'Impact passe en demi-finale d'Association avec une victoire de 4-2 à Washington

WASHINGTON, D.C. – L’Impact de Montréal a franchi la première étape de son parcours en séries éliminatoires de la Coupe MLS avec brio, jeudi soir, en défaisant D.C. United par la marque de 4-2 au RFK Stadium de Washington. Laurent Ciman, Matteo Mancosu, avec un formidable doublé, et Nacho Piatti ont inscrit les quatre buts montréalais, un record dans l’histoire des matchs de barrage en MLS. La réplique est venue de la tête d’un ancien Montréalais, Lamar Neagle, et de Taylor Kemp.

Première équipe canadienne de MLS à gagner un match de séries sur la route, l’Impact se qualifie donc pour les demi-finales de l’Association Est. Il a rendez-vous avec les New York Red Bulls, qu’il affrontera dès ce dimanche 30 octobre au Stade Saputo (RDS, TSN, 98,5fm et TSN Radio 690, heure à confirmer) dans le match aller. Le match retour aura lieu le dimanche 6 novembre au Red Bull Arena.

« Nous étions concentrés sur notre tâche, et c’est ce que nous avons vu sur le terrain aujourd’hui, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact, Mauro Biello. Notre équipe était prête à se battre, à tout faire pour gagner. Je félicite mes joueurs pour ce qui est peut-être leur meilleure performance de l’année. Maintenant, nous avons un match important dimanche. »

Le Bleu-blanc-noir tranchant d’entrée de jeu
L’Impact a présenté son énoncé de mission dès la 17e seconde, alors que Nacho Piatti a décoché un premier tir sur Bill Hamid. Le ton était donné, et le Bleu-blanc-noir a pris les devants trois minutes plus tard. Sur un corner gagné après un superbe centre d’Ambroise Oyongo, Ciman s’est défait de Rob Vincent et a repris le centre de Marco Donadel de son pied droit pour battre Hamid à sa droite.

Donadel a de nouveau donné un bon ballon à la 22e minute, lorsque son coup de tête a lancé Mancosu seul vers Hamid. Nick DeLeon a cependant exécuté un important repli qui a forcé Mancosu à tirer plus faiblement qu’il l’aurait voulu.

Hamid a ensuite réalisé un gros arrêt à la 37e minute, lors d’une percée de Hassoun Camara dans la surface de réparation. Le défenseur montréalais a tenté un tir qui a donné du mal à Hamid, lequel n’a pu que dévier le ballon en corner.

L’Impact a doublé son avance à la 43e minute. Isolé sur la gauche par une remise d’Oyongo, Piatti a placé un centre du droit en bordure du petit rectangle. Parfaitement en phase avec Piatti, Mancosu s’est faufilé derrière de Bobby Boswell pour rediriger le ballon au fond des filets.

« Nous avons fait quelques ajustements à la pause pour rester en maîtrise de la situation en début de seconde mi-temps, a souligné Marco Donadel. Quand tu perds 2-0, tu peux marquer dans les premières minutes et avoir fait la moitié du chemin. Ils ont poussé, mais nous avons plutôt trouvé des espaces à exploiter. »

Le Bleu-blanc-noir a plié le match dès la 58e minute. Une longue passe de Dominic Oduro, actif toute la soirée sur le flanc droit, a traversé le terrain pour aboutir à Oyongo. Celui-ci a dirigé un centre sur la tête de Mancosu qui, sans véritable propulsion, est parvenu à dévier le ballon jusqu’au fond des filets.

Formidable de bout en bout, Nacho Piatti a mis la cerise sur le gâteau à la 83e minute. Sur une splendide transition initiée par Johan Venegas, Piatti a remis le ballon à Mancosu, qui le lui a aussitôt refilé à la droite de Hamid. Piatti a crucifié le gardien des Noir-et-rouge d’un tir bas à sa droite.

« C’est tellement facile de jouer avec un grand joueur comme Nacho Piatti, a assuré Matteo Mancosu. Nous sommes très satisfaits de ce résultat, et nous sommes convaincus que nous ferons bien dans les deux prochains matchs. Nous allons bien récupérer au cours des deux prochains jours, et nous serons prêts. »

United a cependant sauvé l’honneur en toute fin de match avec deux buts rapides. D’abord, à la 90e minute, Neagle a repris un centre de Patrick Nyarko de la tête pour battre Evan Bush. Puis, dans les arrêts de jeu, une longue frappe de Taylor Kemp a surpris Bush à sa droite. Le résultat ne change toutefois pas, et l’Impact devient la deuxième équipe à gagner un match de barrage deux ans de suite, après le Houston Dynamo en 2012 et 2013.

Prochain match
L’Impact poursuivra son parcours en séries éliminatoires de la Coupe MLS avec le match aller de sa demi-finale de l’Association Est contre les New York Red Bulls, ce dimanche 30 octobre au Stade Saputo (RDS, TSN, 98,5fm et TSN Radio 690, heure à confirmer). Les billets sont actuellement en vente sur impactmontreal.com.

ALIGNEMENTS

DC – G-Bill Hamid; D-Nick DeLeon, Steve Birnbaum, Bobby Boswell, Taylor Kemp; M-Lloyd Sam (Lamar Neagle 60’), Jared Jeffrey (Marcelo Sarvas 46’), Rob Vincent, Luciano Acosta (Julian Büscher 65’), Patrick Nyarko; A-Patrick Mullins

Substituts non utilisés – G-Travis Worra; D-Kofi Opare, Luke Mishu; A-Álvaro Saborío

MTL – G-Evan Bush; D-Hassoun Camara, Víctor Cabrera, Laurent Ciman, Ambroise Oyongo; M-Dominic Oduro, Hernán Bernardello, Marco Donadel (Johan Venegas 78’), Patrice Bernier (Calum Mallace 71’), Ignacio Piatti (Wandrille Lefèvre 84’); A-Matteo Mancosu

Substituts non utilisés – G-Eric Kronberg; D-Donny Toia; M-Harry Shipp; A-Anthony Jackson-Hamel

BUTS
MTL – Ciman (Donadel) 4’
MTL – Mancosu (Piatti) 43’
MTL – Mancosu (Oyongo) 58’
MTL – Piatti (Mancosu) 83’
DC – Neagle (Nyarko) 90’
DC – Kemp 90’+4’

Topics: