L'Impact récolte un point sur le terrain du Real Salt Lake

SANDY, Utah – Confronté à une équipe invaincue chez elle cette saison, l’Impact de Montréal a réalisé une bonne opération en faisant match nul 1-1 sur la pelouse du Real Salt Lake, samedi soir au Rio Tinto Stadium.

Harry Shipp a inscrit son premier but dans l’uniforme montréalais, tandis que Yura Movsisyan a répliqué sur penalty pour les locaux. L’Impact n’a pas perdu à ses cinq derniers matchs en MLS et demeure au troisième rang de l’Association Est, à cinq points du leader New York City FC avec deux matchs en mains.

« Nous avons pris un bon point sur la route, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact, Mauro Bielllo. Nous avons eu des occasions d’accentuer notre avance, mais c’est difficile de jouer ici. Les gars se sont battus pendant 90 minutes. Ils ont tout donné. C’est décevant d’encaisser le but de l’égalisation, mais nous poursuivons notre travail. »

L’Impact en pleine maîtrise en première mi-temps
Malgré un voyage éprouvant vers l’Ouest, l’Impact a rendu une copie quasi parfaite en première mi-temps. Volontaire, le Bleu-blanc-noir a posé le pied sur le ballon d’entrée de jeu et s’est mis en quête d’espaces.

Les Montréalais ont frappé rapidement, dès la huitième minute. De retour en défense centrale aux côtés de Víctor Cabrera – auteur de nombreuses interventions cruciales – pour la première fois depuis l’Euro 2016, Laurent Ciman a cadré une lourde frappe sur un coup franc d’environ 25 mètres. Le gardien Nick Rimando a réalisé l’arrêt en accordant un retour que Shipp, qui avait suivi l’action, a planté au fond des filets.

Serein défensivement, le Bleu-blanc-noir a ensuite cherché à exploiter les boulevards dans le dos de la défense du RSL. Au fil d’actions bien construites, la troupe de Mauro Biello a cadré cinq tirs avant la pause. La dernière action des Montréalais au cours de cette période illustrait bien leur efficacité, alors que Calum Mallace a bien anticipé une passe de Juan Manuel Martínez vers Javier Morales en milieu de terrain. En accélération, Mallace a servi une longue passe précise à Nacho Piatti, seul sur la gauche. Rimando a cependant effectué un autre arrêt.

« C’est agréable d’avoir marqué, a souligné Harry Shipp. Nous avons assez bien joué en première mi-temps pour marquer deux ou trois buts, ce qui aurait été bien. Nous avons travaillé fort, surtout compte tenu de la chaleur et de l’altitude. Tous les joueurs, ce soir, ont fourni de grands efforts. »

Au retour de la pause, l’Impact est parvenu à résister aux attaques soutenues du RSL, qui tenait visiblement à revenir dans le match rapidement. C’est toutefois à la 79e minute que le match a basculé, alors que l’arbitre Ricardo Salazar a sifflé une faute sur Joao Plata dans la surface de réparation. Le puissant tir de Yura Movsisyan à la gauche d’Evan Bush sur le penalty subséquent n’a laissé aucune chance au portier montréalais.

« Nous aurions pu mener 2-0 ou 3-0 et tuer le match, a indiqué Dominic Oduro. Nous avons joué contre une très bonne équipe. RSL nous a mis sous pression en seconde mi-temps. Sur la route, un point se prend bien. »

L’Impact aurait lui aussi pu profiter d’un penalty une minute plus tard, alors que Justen Glad a retenu Piatti dans la surface opposée. Glad s’en est toutefois tiré à bon compte.

Si Bush n’a rien pu faire sur le penalty, il a cependant été fumant dans les derniers instants alors qu’il a dévié une longue frappe de Kyle Beckerman en corner pour le priver d’un but presque certain.

Prochains matchs
L’Impact terminera son voyage dans l’Ouest le mercredi 13 juillet à Portland à 22h30 HAE (TVA Sports et TSN Radio 690). L’équipe sera de retour au Stade Saputo le dimanche 17 juillet à 17h HAE pour y affronter David Villa, Frank Lampard, Andrea Pirlo et le New York City FC (RDS, TSN, ESPN, 98,5fm et TSN Radio 690). D’excellents billets individuels pour cette rencontre sont toujours disponibles sur impactmontreal.com.

ALIGNEMENTS

MTL – G-Evan Bush; D-Ambroise Oyongo, Víctor Cabrera, Laurent Ciman, Hassoun Camara; M-Eric Alexander, Calum Mallace, Ignacio Piatti, Harry Shipp (Patrice Bernier 87’), Michael Salazar (Lucas Ontivero 81’); A-Dominic Oduro (Donny Toia 68’)

Substituts non utilisés – G-Eric Kronberg; D-Wandrille Lefèvre; M-Kyle Bekker; A-Johan Venegas

RSL – G-Nick Rimando; D-Aaron Maund, Chris Wingert (Olmes Garcia 81’), Demar Phillips, Justen Glad; M-Javier Morales, Kyle Beckerman, Omar Holness (Luke Mulholland 46’); A-Joao Plata, Juan Manuel Martínez (Jordan Allen 68’), Yura Movsisyan

Substituts non utilisés – G-Jeff Attinella; M-John Stertzer; A-Devon Sandoval

BUTS
MTL – Shipp 8’
RSL – Movsisyan (PEN) 79’

AVERTISSEMENTS
MTL – Cabrera 16’
RSL – Wingert 62’
RSL – Glad 70’
RSL – Beckerman 76’

Topics: