bernier_culturefoot

IMFC - TFC : cinq matchs marquants de la rivalité

Depuis 2012, année où l’Impact de Montréal a rejoint la MLS, les rivaux en bleu et en rouge se sont affrontés 25 fois, toutes compétitions confondues. La fiche cumulative est à l’avantage de Toronto : dix victoires pour les rouges, huit pour le Bleu-blanc-noir et sept matchs nuls. Rapide retour sur les cinq matchs marquants – d’un point de vue IMFC – de ce derby de l’est du Canada.

Stade olympique, 7 avril 2012

Saison régulière de la MLS

IMFC 2-1 TFC

Le deuxième match à domicile de l’histoire de l’Impact de Montréal en MLS l’envoyait dans le ring contre son rival, le Toronto FC. Devant plus de 23 000 personnes, le Bleu-blanc-noir signe sa toute première victoire en MLS grâce aux réalisations de Sinisa Ubiparipovic et d’Andrew Wenger. Toronto réussit quand même à résister quelque peu, enfilant l’aiguille par l’entremise de Danny Koevermans en fin de match, bien que Logan Emory ait dû retraiter au vestiaire 25 minutes avant les trois coups de sifflet finaux.

BMO Field, 9 mai 2012

Demi-finale retour, Championnat canadien Amway

TFC 2-0 IMFC

Après un match nul de 0-0 au Stade Saputo, l’Impact avait rendez-vous avec le TFC au BMO Field avec l’objectif de décrocher la qualification pour la finale du Championnat canadien Amway. Les espoirs montréalais n’auront pas duré bien longtemps, avec un but de Reggie Lambe à la 2e minute et un autre de Ryan Johnson à la 38e, après que Richard Eckersley ait vu rouge à la 17e minute. Bien que les Torontois aient été réduits à 10, le Bleu-blanc-noir n’a pu faire trembler les filets. Marque finale : Toronto FC 2-0 Impact de Montréal. Cette élimination demeure la seule que le TFC ait fait subir à l’Impact en Championnat canadien depuis son entrée en MLS.

Stade Saputo, 1er mai 2013

Demi-finale retour, Championnat canadien Amway

IMFC 6-0 TFC

Le déplacement à Toronto lors du match aller de la demi-finale du Championnat canadien de 2013 s’est déroulé de la pire façon possible pour les Montréalais : une défaite de 2-0 et les clés de la qualification en finale dans les mains des joueurs en rouge. L’effectif montréalais a tout de même relevé ses manches et a été joliment récompensé, offrant au passage 90 minutes qui resteront imprimées dans la mémoire des supporters pendant longtemps. Le rival est anéanti 6-0, et l’Impact est en route vers sa huitième Coupe des Voyageurs.

Stade Saputo, 4 juin 2014

Finale retour, Championnat canadien Amway

IMFC 1-0 TFC

Avant son périple historique vers la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF l’hiver dernier, l’Impact a trimé dur à tous les niveaux : de la demi-finale du Championnat canadien contre Edmonton, où un penalty de dernière minute du capitaine Bernier a permis au club de décrocher sa qualification, à la finale contre Toronto où Justin Mapp aura donné l’avantage d’un but à l’étranger aux Montréalais pour le match retour. C’est finalement Felipe qui plante le dernier clou dans le cercueil du TFC en temps additionnel, après avoir récupéré le retour de Di Vaio qui a touché la transversale. La Coupe des Voyageurs atterrit dans les mains montréalaises pour la neuvième fois, un record. L’Impact déploie ses ailes vers la Ligue des champions.

Stade Saputo, 28 octobre 2015

Match de barrage, Séries de la Coupe MLS

IMFC 3-0 TFC

Et un, et deux, et trois-zéro… Les leaders montréalais se sont levés pour ce premier match éliminatoire en MLS à domicile, entre deux équipes canadiennes qui plus est. Il aura suffi d’une échappée du capitaine, d’une erreur de la défense qui sourit à Piatti et une reprise de volée de Drogba dans un filet complètement ouvert pour ruiner la première venue du Toronto FC dans le tournoi automnal. Meilleure chance la prochaine fois… ou pas.

Topics: