Cameron Porter vs Pachuca

Les buts en temps ajouté

C’est pas fini tant que c’est pas fini…mais au soccer, ça continue même quand c’est fini. Parlez-en à l’Impact, qui a déjà marqué deux buts en temps ajouté cette saison, à Chicago puis à New York. Ce fameux temps ajouté a donné au fil du temps des moments remplis d’émotions, de la joie vive à la peine profonde. Voici les buts les plus importants et décisifs qui ont été marqués après la 90e minute.

 

Michael Thomas – Anfield, Liverpool, 1989

Arsenal vs Liverpool

Dernier match de la saison, première division anglaise

Un peu plus d’un mois après le désastre de Hillsborough, où 96 supporters liverpuldiens ont perdu la vie, les Reds se retrouvent en tête de la première division avec 3 points d’avance sur Arsenal. Justement, l’ultime match de la saison est à Anfield contre les Gunners, qui ont besoin de gagner par deux buts ou plus pour remporter le titre. Les joueurs de George Graham se présentent sur le terrain avec des bouquets de fleurs qu’ils dispersent dans la foule en guise de condoléances. Ils n’ont cependant qu’une idée en tête : devenir champion d’Angleterre pour la première fois depuis 1971. Alan Smith donne les devants aux Londoniens en première mi-temps, mais il manque toujours un but à Arsenal pour mettre fin à cette disette de 18 ans. Avec quelques secondes à faire dans le temps ajouté, Michael Thomas perce le cœur de la défense de Liverpool avant de glisser le ballon à la gauche du gardien Grobbelaar. 

 

Teddy Sheringham et Ole Gunnar Solskjaer – Camp Nou, Barcelone, 1999

Manchester United vs Bayern Munich

Finale, Ligue des champions de l’UEFA

Déjà champion d’Angleterre et vainqueur de la FA Cup, Manchester United et sa fameuse « Class of 92 » des Beckham, Giggs, Scholes, Butt et les frères Neville ont leur mire sur la coupe aux grandes oreilles, synonyme du titre de champion européen. Ils auront fort à faire contre le Bayern Munich de Oliver Kahn, qui ouvre la marque dès la 6e minute grâce à un coup franc précis de Mario Basler. Les Red Devils trouveront la clé, mais ils feront patienter leurs supporters jusqu’au bout : Teddy Sheringham redirige un tir de Ryan Giggs pour niveler la marque à la 91e minute, avant que Ole Gunnar Solskjaer, le substitut d’impact par excellence, fasse dévier la tête de Sheringham dans le haut du filet munichois. Manchester United mène pour la première fois à la 93e minute et écoulera avec succès les dernières secondes de la finale pour remporter le triplé.

 

Andrés Iniesta – Stamford Bridge, Londres, 2009

Barcelone vs Chelsea

Demi-finale retour, Ligue des champions de l’UEFA

Le Chelsea de Didier Drogba se sort indemne de son déplacement à Barcelone, récoltant un nul de 0-0 au Camp Nou. Une victoire les envoie en finale, mais une égalité avec pointage élimine les Blues. Michael Essien frappe une volée simplement parfaite, qui touche la barre transversale avant d’entrer dans le filet au tout début de la première mi-temps. Chelsea se voit ensuite refuser plusieurs penalties alors qu’ils pressent pour mettre la qualification à l’abri. Ils pressent peut-être même trop, puisqu’à la 93e minute, Messi récupère un ballon qui traîne dans la boîte londonienne. Après un drible, il remet à Iniesta qui tire dès la réception. La frappe est parfaite et aboutit dans la lucarne. Chelsea 1-1 Barcelone. Les Blaugranas ont rendez-vous avec Manchester United en finale grâce à la règle des buts à l’étranger. Didier Drogba est en furie. 

 

Landon Donovan – Loftus Versfeld Stadium, Pretoria, 2010

États-Unis vs Algérie

Match #3, phase de groupe de la Coupe du monde de la FIFA

Dans le groupe C avec l’Angleterre, la Slovénie et l’Algérie, nos voisins du sud ont du pain sur la planche pour décrocher leur qualification vers la ronde des 16 : en troisième place après deux matchs, ils doivent absolument battre les Algériens. Le score reste vierge jusqu’aux arrêts de jeu en deuxième mi-temps, malgré plusieurs chances pour les Américains. C’est alors que Landon Donovan prend les choses en main : il réceptionne une longue passe à la main du gardien Tim Howard et lance la contre-attaque. Il envoie Altidore dans l’espace sur l’aile droite. L’attaquant centre au sol vers Dempsey, mais son tir est bloqué par le gardien qui donne un retour juteux…que Donovan plante dans le coin gauche du but. Les États-Unis terminent en tête de leur groupe et gagnent leur place en 8e de finale.

 

Edin Dzeko et Sergio Aguero – Etihad Stadium, Manchester, 2012

Manchester City vs Queens Park Rangers

Dernier match de la saison, Barclays Premier League

1968. Le dernier titre de Manchester City remontait à l’année où Led Zeppelin est monté sur scène pour la première fois. Mais avant le dernier match de la saison 2011-2012, les Citizens ont une chance : ils sont en tête du tableau, à égalité de points avec les voisins et rivaux de Manchester United. City possède cependant l’avantage du différentiel, qui est le bris d’égalité en cas d’impasse au nombre de points. Les Red Devils, vainqueurs 1-0 contre Sunderland, pensent bien en avoir fait assez pour remporter leur 20e titre anglais, alors que Manchester City tire de l’arrière 2-1 contre Queens Park Rangers, menacé de relégation. Mais Edin Dzeko, à la 92e minute, s’élève pour marquer sur un corner. 2-2. Il en manque toujours un aux Citizens. La délivrance viendra du pied de Sergio Aguero avec un tir ultra-puissant, impossible à arrêter. 

 

Marco Reus et Felipe Santana – Signal Iduna Park, Dortmund, 2013

Borussia Dortmund vs Málaga

Quart de finale retour, Ligue des champions de l’UEFA

Après un nul de 0-0 à l’aller, le quart de finale opposant Dortmund à Málaga se déplace au Signal Iduna Park. Les Espagnols prennent une avance de 2 à 1 à la 81e minute et peuvent déjà sentir l’odeur des demi-finales…mais deux buts en 70 secondes à compter de la 91e minute mettent fin à leurs espoirs. Le Borussia Dortmund se rendra jusqu’en finale.

 

Kelvin - Estádio Do Dragão, Porto, 2013

Porto vs Benfica

Avant-dernier match de la saison, Primeira Liga

Les deux meilleurs clubs portugais s’affrontent lors de l’avant-dernier match de la saison 2013. Les Aigles de Lisbonne ont une légère avance de deux points en première place du classement. Porto n’a cependant pas dit son dernier mot : par l’entremise de Kelvin qui marque d’une belle frappe croisée dans les temps ajoutés, ils reprennent les rênes de la course au titre portugais. Porto ne flanchera pas au dernier jour et défend son championnat.

 

Troy Deeney – Vicarage Road, Watford, 2013

Watford vs Leicester City

Demi-finale retour des play-offs, Championship anglais

Voici probablement la minute de soccer la plus spectaculaire que vous aurez la chance de voir. Leicester City – oui oui, LE Leicester City qui caracole en tête de la Premier League cette année – affrontait Watford avec le but de gagner les play-offs du Championship et ainsi être promu en première division anglaise. Après une victoire à domicile de 1-0 des Foxes, Watford mène 2-1 sur son propre terrain, mais a toujours besoin d’un but pour passer en finale. Le gardien Almunia fait face à un penalty à la 97e minute. Puis, l’incroyable se produit : le penalty est stoppé, le retour aussi. Le ballon est dégagé et Watford se met en marche sur l’aile droite. Un centre au deuxième poteau est ramené au point de penalty… et Troy Deeney finit l’action d’une demi-volée puissante. Complètement fou.

 

Ben Watson – Wembley, Londres, 2013

Wigan Athletic vs Manchester City

Finale, FA Cup

Déjà relégué de Premier League, Wigan peut malgré tout terminer sa saison sur une belle note grâce à cette finale de FA Cup à Wembley contre le géant Manchester City, qui a besoin de ce trophée pour ne pas être blanchi. Un match tendu qui ne fait pas de maître se dirige vers les périodes de prolongation, mais c’est sans compter sur le défenseur Ben Watson qui saute plus haut que tout le monde pour frapper de la tête le ballon dans le but mancunien. Parions qu’il n’a pas marqué plusieurs buts plus significatifs que celui-ci.

 

Cameron Porter – Stade olympique, Montréal, 2015

Impact de Montréal vs Pachuca

Quart de finale retour, Ligue des champions de la CONCACAF

Le héros sportif montréalais en mars 2015? Non, pas Carey Price. Non, pas P.K. Subban. Non, pas Jean Pascal. Cameron Porter a fait exploser la toile du Stade olympique avec son but à la 94e minute, envoyant l’Impact de Montréal tout droit en demi-finale au Costa Rica. Légendaire.

Topics: