Oduro_QC

15 coupes de cheveux pour les mordus du ballon rond

Les joueurs de soccer sont souvent à l’affût des dernières modes concernant leurs cheveux. Parfois, le résultat est réussi. Parfois, ça laisse à désirer…

Ronaldo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

O fenômeno avait le crâne complètement rasé, sauf une petite motte de cheveux en avant. On dirait bien que ça ne l’a pas trop gêné, lui qui a marqué huit buts en sept matchs durant la victoire brésilienne à la Coupe du monde 2002 au Japon et en Corée du Sud. 

 
Carlos Valderrama
 
Non non, ne vous méprenez pas : ce n’est pas Boucle d’or. Valderrama, avec sa tignasse blonde et frisée, semait la terreur chez les défensives adverses durant les années 1990 avec ses dribles magiques et ses passes dangereuses. Le milieu offensif colombien est d’ailleurs le deuxième de l’histoire de la MLS au classement des passes décisives, en plus d’être le seul joueur de la ligue à avoir dépassé les 20 mentions d’aide en une saison.
 
 
Ruud Gullit

Si ses dreads et sa moustache l’ont toujours distingué, ce sont ses trois championnats italiens et ses deux victoires en Ligue des champions de l’UEFA qui lui ont permis d’entrer dans l’histoire. L’ancien joueur du PSV Eindhoven, de l’AC Milan et de Chelsea a également marqué la sélection des Pays-Bas, avec 17 réalisations dans l’uniforme orange néerlandais et le titre européen en 1988. En MLS, Gullit a été l’entraîneur-chef du LA Galaxy en 2007 et en 2008.

 
Jermaine Jones

Il doit y avoir beaucoup de choses qui se passent dans la tête du nouveau milieu des Rapids, comme on a pu le voir lors de la défaite du New England Revolution dans les séries de la Coupe MLS l’an dernier, alors qu’il a écopé d’un carton rouge après avoir utilisé la force contre l’arbitre Mark Geiger. L’histoire ne dit pas si ces dreads aux bouts teints ont contribué à la suspension de six matchs, toujours en vigueur.

 
Roberto Baggio

L’ancien attaquant vedette de la Juventus, de l’AC Milan et de Bologne a marqué 291 buts durant sa carrière. L’Italien a également porté la Squadra Azzurra jusqu’en finale de la Coupe du monde 1994, aux États-Unis, avant de rater son penalty en tirs de barrage. Il a aussi raté son style capillaire.

 
David Beckham

La supervedette du foot a souvent frappé dans le mille, tant avec ses coups francs qu’avec sa coiffure. Il a été à l’origine de nombreuses tendances capillaires, du crâne complètement rasé pour envoyer l’Angleterre à la Coupe du monde 2002 à la dernière minute grâce à un coup franc légendaire, jusqu’à ses longs cheveux blonds pour gagner son premier trophée avec le Real Madrid après son transfert de l’époque des Galacticos. Il a quand même un peu poussé la note avec cette coupe, probablement au retour d’un voyage dans le sud.

 
Bacary Sagna

Durant ses années à Arsenal, Bacary Sagna était assez reconnaissable sur le terrain de l’Emirates Stadium à Londres. Ses tresses blondes sont nées durant son enfance, à la suite d’un pari avec son père : si le jeune Sagna marque dans son prochain match, il pourra choisir sa coupe de cheveux. Nous aurions probablement fait un choix différent.

 
Kyle Beckerman
 
Dreads, niveau surfeur. Kyle Beckerman arbore depuis quelques années déjà ses fameux cheveux longs. Le vétéran de 15 saisons MLS aux 51 sélections en équipe nationale américaine continue d’abattre du boulot fort efficace au cœur du Real Salt Lake.
 
 
Marouane Chamakh

On dirait que l’ex-attaquant des Girondins de Bordeaux, qui a joué au Stade olympique lors de la venue à Montréal du Trophée des champions en 2009, a tenté un mariage de plusieurs styles. Rasé, fohawk, cheveux longs à la limite de la coupe Longueuil, on trouve de tout dans cette coupe. Tout sauf l’envie de la copier.

 

Russell Teibert

Le jeune milieu de terrain canadien des Whitecaps FC est un adepte du man bun, porté aussi par un certain Zlatan. Chez Impact Média, le man bun est banni.

 
Paul Pogba

La jeune star française promet de briller de tous ses feux à l’Euro, qui aura lieu cette année en France. Déjà, il est un titulaire indiscutable de la Juventus et l’un des joueurs les plus en vue en Europe. Son style exubérant se reflète autant sur le terrain que sur sa tête. 

 

David Luiz

L’ancien coéquipier de Didier Drogba à Chelsea est facilement reconnaissable sur le terrain. Sa touffe frisée et bien garnie rappelle un certain personnage des Simpson. Le défenseur brésilien possède une armoire à trophées aussi bien garnie que sa chevelure luxuriante : une Ligue des champions de l’UEFA, une Europa League, deux titres de Ligue 1, un titre portugais et une Coupe des confédérations FIFA avec la Seleção.

 

Dominic Oduro

Le rapide #7 nous a habitués à des coiffures colorées et originales comme celle-ci pour la finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF, le printemps dernier. Ç’a le mérite d’être reconnaissable, même sans uniforme.

 

Michael Salazar

L’attaquant international bélizien met lui aussi de l’avant ses boucles frisées serrées. En attendant de faire des siennes au sein de l’équipe première de l’Impact, on peut régulièrement voir sa toison lors des matchs du FC Montréal, en USL.

 

Anthony Jackson-Hamel

Le jeune attaquant originaire de Québec a récemment ouvert le barbier De La Cream, situé dans le Mile-End. Certains joueurs mentionnés plus tôt auraient bénéficié d’une petite visite dans le commerce de Jackson…

Topics: