NYCFC_Salazar

L'Impact perd un match chaudement disputé

ST.PETERSBURG, Floride - L'Impact de Montréal s’est incliné 1-0 contre New York City FC, mercredi soir au Al Lang Stadium, à St.Petersburg, à l'occasion de son premier match préparatoire du Rowdies Suncoast Invitational.

C’est l’attaquant du NYCFC Patrick Mullins qui a inscrit le but vainqueur à la 75e minute lorsqu'il y a profité d'un tir de Mikey Lopez, qui avait été bloqué par un défenseur montréalais. Avant de pénétrer le filet, le tir de Mullins a été légèrement dévié ne laissant aucune chance au gardien de l’Impact Eric Kronberg.

Dans ce troisième match du camp, le premier régulier de 90 minutes, l'entraîneur-chef Mauro Biello a utilisé deux alignements différents pour chacune des deux demies du match.

« J’ai donné la chance à certains joueurs de se démarquer afin d’obtenir une place et des minutes, a indiqué l’entraîneur-chef Mauro Biello. Nous avons encore du travail à faire. Nous avons donné un peu trop d’occasions à l’autre équipe. »

C’est le milieu de terrain Marco Donadel qui a obtenu la meilleure occasion de la première demie lorsque son coup franc d'environ 30 mètres a courbé sur le poteau à la droite du gardien Eirik Johansen.

Le NYCFC a frappé la cage à son tour à la demi-heure de jeu lorsque le tir à bout portant de l'attaquant David Villa a heurté la barre transversale.

À la 41e minute, le joueur repêché au dernier SuperDraft Michael Salazar a obtenu deux occasions de marquer coup sur coup, mais chaque fois ses tirs lobés ont été bloqués par Johansen.

-« C’est une expérience très enrichissante et j’ai tenté de faire de mon mieux, a déclaré Salazar. C’est un des matchs les plus importants que j’ai joué dans ma carrière et j’espère continuer à m’améliorer. J’ai beaucoup appris en regardant des joueurs comme Drogba à travers les années et je tente de transposer cela dans mon jeu. »

Puis tout juste avant la fin de la première mi-temps, c'est l'attaquant Cameron Porter qui a été frustré par le gardien du NYCFC sur un échappé sur le flanc droit, tentant sans succès de pousser le ballon entre les jambes de Johansen.

À la 54e minute, Eric Kronberg, qui a brillé à quelques occasions durant la rencontre, a effectué son plus bel arrêt du match en arrêtant la frappe à bout portant de Thomas McNamara.

« Nous avons créé plusieurs chances lors des deux demies, mais c’est dommage de perdre par un but, a ajouté Kronberg. Les jeunes joueurs ont obtenu du temps et joué à un haut niveau. J’ai beaucoup aimé la performance de la défense tout au long du match. »

Quelques minutes plus tard, Johansen s'est illustré en plongeant à sa gauche pour arrêter la frappe croisée de l'attaquant Anthony Jackson-Hamel.

Dans les dernières secondes de la rencontre, le milieu de terrain Eric Alexandre croyait bien avoir égalé le pointage en battant Johansen d’un tir bas à sa gauche, mais l’arbitre a signalé un hors-jeu.

L’équipe disputera son prochain match du tournoi contre D.C. United, ce samedi à 16h, au Al Lang Stadium. Le match sera de nouveau webdiffusé en direct sur impactmontreal.com.

ALIGNEMENTS

MTL – G-Eric Kronberg; D-Maxim Tissot (Ambroise Oyongo 46’), Wandrille Lefèvre (Laurent Ciman 46’), Victor Cabrera (Kyle Fisher 65’), Donny Toia; M-Marco Donadel (Jérémy Gagnon-Laparé 46’), Harry Shipp (Eric Alexander 46’), Calum Mallace (Patrice Bernier 46’, Louis Béland-Goyette** 80’), Michael Salazar* (Kyle Bekker 46’), Johan Venegas (Romario Williams 46’); A-Cameron Porter (Anthony Jackson-Hamel 46’, Eric Verso* 86’)

*Joueur repêché au SuperDraft 2016

**Joueur du FC Montréal

NYCFC – G-Eirik Johansen; D-Ronald Matarrita, Ethan White, Frederic Brillant (Jason Hernandez 68’), Andoni Iraola; M-Thomas McNamara (Kwadwo Poku 68’), Andrea Pirlo, Mix Diskerud (Mikey Lopez 68’); A-Tony Taylor, David Villa (Patrick Mullins 68’), Khiry Shelton

BUT

NYCFC – Mullins 75’