Ciman SEA 2

Analyse tactique: Ciman vs Seattle Sounders FC

Dans un match dominé par l’Impact dans presque tous les aspects du jeu, la foule locale attendait avec impatience que le Bleu-blanc-noir concrétise une de ses nombreuses chances de marquer, et c’est exactement ce que Laurent Ciman a fait avec seulement quelques minutes à faire dans la rencontre, en déviant de la tête une frappe de Marco Donadel.

Laurent Ciman 88’ (1-0)

 

Le but

Laurent Ciman était partout sur le jeu qui a mené au but gagnant. Le joueur de l’équipe d’étoiles de la MLS n’a pas seulement marqué de la tête sur le coup franc, mais il a aussi été celui qui a provoqué la faute du côté des Sounders. La tête du défenseur central n’a donné aucune chance au gardien de Seattle Troy Perkins.

Pourquoi le but est survenu

Le jeu a débuté environ une minute avant que le but soit marqué, quand Ciman a intercepté le ballon dans la moitié de terrain de Montréal. La première frappe du Belge l’a forcé à mettre les bouchées doubles afin d’éviter que le ballon ne sorte en touche. C’est passé proche, mais Ciman a réussi à garder le ballon en jeu.

À ce moment, Ciman s’est vu offrir plusieurs mètres d’espace libre devant lui et il a décidé, avec raison, de dribbler en direction du filet de Seattle. Dans son allée, le défenseur a d’abord été confronté par le milieu de terrain Gonzalo Pineda qu’il a réussi à déjouer. Cette feinte a ensuite forcé Osvaldo Alonso à défier Ciman.

La façon dont Ciman a provoqué la faute démontre son expérience. Au moment où Alonso s’approchait de lui, Ciman a rapidement reculé le ballon, plaçant ainsi son corps entre Alonso et le ballon. Afin d’atteindre le ballon, Alonso n’avait plus d’autre choix que d’entrer en contact avec Ciman. C’est sur cette faute que l’arbitre Chris Penso a offert un coup franc à Montréal.

L’Impact avait une belle opportunité de placer le ballon dans la boîte et de placer Seattle dans une position difficile. C’est exactement ce qu’ils ont fait, alors que le coup franc parfaitement dirigé de Donadel est atterrit tout près du point de penalty.

Ciman a ajouté la touche finale en redirigent de la tête la frappe de Donadel derrière le gardien de Seattle. La course de Ciman dans la boîte était parfaite. Il a débuté derrière son couvreur Zach Scott et a rapidement coupé vers l’intérieur pendant que le ballon était dans les airs. Ce mouvement lui a permis d’atteindre le ballon avec le défenseur qui le couvrait. Les Sounders ont donné de l’espace à Ciman et ils en ont payé le prix.

Topics: