XIU18SJ

L'Impact U18 termine 4e en séries éliminatoires de la USSDA

LOS ANGELES, CA – L’Impact U18 s’est incliné 2-1 dans la petite finale de la USSDA samedi, face aux San Jose Earthquakes, au StubHub Center à Los Angeles, pour conclure la saison 2014-2015 au 4e rang.

« Les joueurs ont tout donné, a dit l’entraîneur-chef Jason Di Tullio. Comme entraîneur, c’est très satisfaisant de voir ça. En terme de jeu, je continue de croire que nous sommes les plus créatifs et que notre style n’est pas facile à jouer. C’est important de jouer les matchs de séries de haut niveau, parce que nous apprenons beaucoup de nos joueurs. Nous avons vu que leur préparation était au sommet. »

L’équipe montréalaise s’est qualifiée pour les séries éliminatoires après une performance impressionnante en saison régulière. Le Bleu-blanc-noir a terminé 1er au classement général avec une fiche de 22-2-2. Les U18 ont aussi terminé la saison avec seulement 17 buts accordés, représentant la meilleure défensive du championnat.

Dans la phase de groupe des séries éliminatoires, l’Impact a terminé au premier du groupe et est passé à la ronde suivante grâce à un match nul (2-2) face au Philadelphia Union, une victoire de de 3-2 contre le LA Galaxy et une autre de 2-1 face à Kendall SC.

En quart de finale, l’équipe de Jason Di Tullio a joué devant près de 1000 partisans au Stade Saputo. Soulevés par les partisans, les joueurs ont marqué à trois reprises pour l’emporter 3-1 contre Real So Cal et obtenir son billet pour la demi-finale.

À Los Angeles, l’Impact a bien performé, mais s’est buté au Chicago Fire, un adverse tenace, en demi-finale. Les joueurs sont revenus de l’arrière à deux reprises dans le match pour forcer la prolongation, mais se sont inclinés 4-2 après 120 minutes.

En finale, San Jose a pris les devants 2-0. L’Impact a réduit l’écart de moitié en fin de match, mais c’était trop peu, trop tard. Le match s’est conclu 2-1 en faveur des Earthquakes.                                                        

« Nous avons atteint les demi-finales deux années de suite, a dit Di Tullio. C’est presque impossible. Et après, quand tu vois le support des partisans et du club qui te suivent de Montréal, ça montre que nous faisons bien les choses à l’Académie. »

Topics: