cooper vs por

Le destin s’acharne sur l’Impact

MONTRÉAL – De l’inconfort, une ecchymose et de l’enflure. Voilà quelles étaient les indications sur l’état de santé de Kenny Cooper après qu’une blessure au genou droit l’ait sorti du terrain après 32 minutes de jeu, mercredi soir, dans la défaite de 3-2 contre le Toronto FC en Championnat canadien Amway. Des indications trop optimistes.

Vendredi matin, Cooper boitait toujours. Il ne s’est pas entraîné, et il ne s’entraînera pas pour quelques mois. La blessure au genou pourrait le forcer à subir une arthroscopie, a indiqué l’entraîneur-chef Frank Klopas. Cooper ne participera donc pas à la rencontre de ce samedi contre Real Salt Lake, au Stade Saputo.

« C’est incroyable, a soupiré Klopas. Le gars vient d’arriver. Ça ne sent pas bon. Je ne sais pas combien de temps il sera sur la touche. Il est fort probablement qu’il subisse une arthroscopie. C’est sidérant. Je ne sais pas quoi dire. Nous devons passer à autre chose, et c’est désolant pour lui, puisqu’il a travaillé fort. »

La blessure s’est produite 38 secondes après que Cooper ait marqué le premier but montréalais, mercredi. Benoît Cheyrou a effectué un tacle glissé sur Cooper, qui tentait un lob audacieux par-dessus le gardien Chris Konopka. Cooper a tenté de continuer à jouer, mais Jack McInerney est venu en relève six minutes plus tard.

Cooper rejoint donc bon nombre de ses coéquipiers à l’infirmerie. La récupération de Cameron Porter (ligament déchiré) et de Justin Mapp (coude) sera encore longue. L’arrière droit Hassoun Camara porte toujours une attelle au genou et sera indisponible pour plusieurs semaines. Les défenseurs Donny Toia et Victor Cabrera, pour leur part, ont recommencé à courir, mais ils ne devraient pas jouer ce week-end – vendredi, Cabrera a confié à MLSsoccer.com qu’il serait prêt à retourner au jeu dans deux semaines.

La bonne nouvelle, à la suite du match de mercredi – surtout compte tenu des blessures en défense – est l’état de santé de Maxim Tissot. La tête de l’arrière gauche a frappé violemment les panneaux publicitaires en deuxième mi-temps, mais Tissot a pu terminer la rencontre.

Il s’agissait du deuxième coup que Tissot recevait à la tête en une semaine : il était entré en collision avec Warren Creavalle dans le match aller contre Toronto. Mais Tissot a nié avoir subi une commotion cérébrale.

« Je n’ai pas eu de maux de tête depuis, a affirmé Tissot. J’avais mal à la tête après le match, mais je pense que c’est plus à cause de l’impact, pas à cause de symptômes de commotion. On a fait des tests de commotion après le match, et le résultat était mieux [qu’après mon coup précédent], quand je n’avais pas de commotion. »

En plus de toutes les blessures, les Montréalais seront privés de leur entraîneur-chef, samedi. Le comité de discipline de la MLS a infligé une amende à Frank Klopas et l’a suspendu pour un match pour avoir mis le pied sur le terrain dans la défaite de 2-1 contre les Portland Timbers, samedi dernier.

S’il est vrai qu’il comprend l’esprit du règlement et accepte l’amende, Klopas croit toutefois que la suspension est de trop. L’entraîneur-adjoint Mauro Biello le remplacera.

« Je respecte leurs règles, mais c’est la [90e] minutes du match, le ballon sort et je veux le renvoyer aux joueurs pour que le jeu se poursuive et qu’on ne perde pas de temps, a rappelé Klopas. J’ai mis le pied sur le terrain. C’était une simple réaction. »

Topics: