New England vs Montreal Pregame FR

Avant-match : L’Impact affronte le New England Revolution samedi à Foxborough

FOXBOROUGH, Massachusetts  – Devant disputer un troisième match en seulement huit jours et sachant l’importance du match de Ligue des Champions mercredi prochain, l’Impact de Montréal (5-16-6) alignera une formation différente contre le New England Revolution (12-12-3) ce samedi au Gillette Stadium à 19h30 HAE (TVA Sports, TSN Radio 690).

« Nous allons faire une rotation de l’effectif samedi, a mentionné l’entraîneur-adjoint Mauro Biello. En raison de tous les matchs ces jours-ci et des nombreuses blessures, nous devrons faire des changements. »

Pas moins de 10 joueurs ne seront pas disponibles samedi, notamment en raison de blessures : les défenseurs Hassoun Camara (coude), Matteo Ferrari (cuisse), Adrian Lopez (genou), Maxim Tissot (cuisse), Gege Soriola (épaule), de même que les milieux de terrain Gorka Larrea (mollet) et Justin Mapp (aine). Patrice Bernier (pied) et Issey Nakajima-Farran (cuisse) ont tous les deux subi des blessures avec l’équipe nationale, mais ce dernier devrait tout de même être dans les 18 samedi. Enfin, Karl W. Ouimette est demeuré à Montréal pour des raisons personnelles, tandis que Felipe purgera une suspension d’un match pour une accumulation de cartons jaunes.

« Peu importe qui est dans l’alignement, a mentionné Calum Mallace, nous nous entraînons tous les jours et nous sommes tous prêts pour jouer. Lorsque l’entraîneur fait appel à toi, tu dois être prêt à aider l’équipe à gagner. »

L’équipe tentera notamment de gagner les duels en milieu de terrain et d’effacer le milieu de terrain Lee Nguyen, qui connaît sa meilleure saison en carrière avec une récolte de 12 buts et quatre passes décisives.

« Tout passe par Lee Nguyen, a analysé Patrice Bernier. C’est une machine pour circuler le ballon en milieu de terrain. Ils ont aussi ajouté Jermaine Jones, alors ils sont encore plus forts au milieu. »

« C’est une bonne équipe offensivement, qui possède de bons atouts à l’attaque, a renchéri Biello. Avec Nguyen, Bunbury, Rowe, Davies et Jones, ils ont des joueurs dangereux dans le dernier tiers. De plus, l’équipe joue avec confiance présentement. »

C’est que le Revolution est invaincu à ses cinq derniers matchs (4-0-1), marquant 10 buts lors de cette séquence et n’en concédant que trois.

Le bleu-blanc-noir a aussi connu sa part de succès offensivement au cours des dernières semaines, ayant marqué au moins deux buts à chacun de ses cinq derniers matchs, grâce notamment à Ignacio Piatti qui a trouvé le fond du filet quatre fois en cinq matchs avec l’Impact.

« Nous devons aborder ce match avec confiance et en étant positif, a ajouté Mallace. Nous avons disputé plusieurs matchs récemment et il y en a d’autres à venir aussi. Nous aussi nous jouons bien alors il faut avoir la bonne attitude face à ce défi pour obtenir un bon résultat. »

L’Impact disputera ensuite un match clé mercredi à 20h au Stade Saputo contre New York, en Ligue des Champions de la CONCACAF. Une victoire contre les Red Bulls placerait l’Impact en excellente position en vue d’une qualification pour les quarts de finale du tournoi. D’excellents billets pour ce match sont toujours disponibles via ticketmaster.ca

NOTES DE MATCH

  • L’attaquant Jack McInerney a marqué cinq buts en carrière en MLS contre le Revolution, incluant trois filets vainqueurs, alors qu’il jouait avec Philadelphie.
  • Le Revolution avait aligné cinq victoires avant le match au Stade Saputo, en mai dernier, mais cette séquence s’était terminée par un revers de 2-0 contre le onze montréalais. Jack Mac et Andrés Romero avaient marqué dans la victoire.
  • L’an dernier au Gillette Stadium, l’ancien gardien du Revolution Matt Reis avait été expulsé en début de rencontre et l’Impact l’avait emporté 4-2.
  • Le nouveau-venu du Revolution Geoffrey Castillion pourrait faire ses débuts en MLS ce week-end. L’attaquant de 23 ans était disponible lors du dernier match dimanche contre Chicago, mais n’avait pas été utilisé parmi les 18 joueurs habillés.

 

Les commentaires de Mauro Biello

 

Les commentaires de Patrice Bernier

 

Les commentaires de Callum Mallace

Topics: