Houston Tactical Analysis

Analyse tactique: Houston Dynamo

Entraîneur-chef: Dominic Kinnear

Formation: 4-4-2
Cinq derniers résultats :
Victoire 1-0 vs D.C. United (3 août)
Défaite 2-0 @ Seattle Sounders (10 août)
Victoire 2-0 vs Philadelphia Union (15 août)
Défaite 3-0 @ Columbus Crew (23 août)
Victoire 3-1 @ Sporting Kansas City (29 août)

Organisation offensive
Houston joue avec une formation 4-4-2 lorsqu’ils ont possession du ballon. La plupart de ses attaques consiste à trouver un des deux attaquants derrière la défense adverse. Lorsque le Dynamo est en possession, l’attaquant le plus près du ballon cherchera à trouver de l’espace entre les deux défenseurs centraux et latéraux.

Lorsque Houston construit son jeu de l’arrière, les défenseurs centraux sont éloignés l’un de l’autre. Quand un défenseur central a le ballon, il vise un défenseur latéral ou un milieu de terrain. S’il n’y a pas d’option, il enverra directement le ballon vers un attaquant en course.

Lorsqu’ils réussissent à sortir de leur tiers, presque toutes les attaques sont orchestrées sur les ailes pour un éventuel centre. Houston marque la majorité de ses buts suite à des centres ou sur des têtes lors de jeux arrêtés comme les coups francs ou les corners.

L’Impact devrait tenter de ne pas accorder trop de jeux arrêtés à Houston puisque Brad Davis cause toujours des problèmes aux défenses adverses. Presser le jeu du Dynamo forcera les joueurs à créer des revirements. Sporting Kansas City l’a bien réussi la semaine dernière contre le Dynamo.

Transition offensive
Houston emploie des tactiques standards en transition offensive. Quand il gagne le ballon, le Dynamo s’assurera de se dégager de toute pression avant de jouer en longueur et en largeur. Cette transition manque de rythme, mais l’équipe a tout de même marqué sur une transition offensive contre le Philadelphia Union, le 15 août dernier.  

Organisation défensive

Lorsque l’équipe défend, le Dynamo aime presser haut. Ses deux attaquants sont rejoints par un milieu de terrain pour former un triangle, avec un joueur qui presse et deux qui couvrent en arrière. Ils commencent seulement à appliquer de la pression lorsque les défenseurs centraux opposés remettent le ballon à un milieu de terrain central ou sur l’aile.

Si l’équipe adverse brise la pression du Dynamo, les milieux de terrain de l’équipe se replient en arrière du ballon dans une formation en diamant pour avoir une couverture adéquate et un équilibre du bloc défensif.

Il est possible de prendre avantage du système défensif de Houston. Le bloc du Dynamo n’est pas toujours compact, alors l’adversaire peut jouer des ballons entre les lignes du Dynamo et créer des chances de marquer. Il est risqué de jouer de longs ballons contre Houston puisque le Dynamo est très solide sur les ballons aériens.

Transition défensive
L’équipe presse le ballon agressivement peu importe son emplacement sur le terrain. Après avoir perdu le ballon, un joueur du Dynamo appliquera toujours de la pression. Houston reprend donc souvent possession du ballon après l’avoir perdu. Toutefois, cette pression peut exposer la défense du Dynamo si l’adversaire parvient à s’en défaire.

Topics: