Heath Pearce vs Philadelphia Union
USA Today Sports

Mésentente sur le but

MONTRÉAL – Tenter de comprendre ce qui venait de se passer samedi, quand une mésentente entre Heath Pearce et Troy Perkins a permis à Dom Dwyer de marquer le but gagnant du Sporting Kansas City, c’est une chose. L’expliquer trois jours plus tard, c’en est une autre.

L’ambiance s’était détendue, ce mardi à l’entraînement de l’Impact. Après avoir pris le temps de digérer la défaite crève-cœur de 2-1 de l’Impact, Pearce était mieux disposé à expliquer ce qu’il a qualifié d’erreur qui n’arrive qu’une fois par saison et qui, malheureusement, est tombée sur Perkins et lui.

« De mon point de vue, je me repliais et j’avais vu que j’avais amplement le temps, a indiqué Pearce. Je savais que quelqu’un [C.J. Sapong] s’approchait derrière moi, mais quand j’ai levé la tête, j’ai eu comme première idée de remettre le ballon au gardien. Mais je l’ai vu sortir. Mon instinct m’a ensuite dit que, lorsque je vois un gardien sortir, il va venir prendre le ballon ou le dégager.

« Ensuite, a poursuivi Pearce, je ne l’ai pas entendu me dire de m’occuper du ballon avant que je n’aie commencé à m’éloigner, en passant qu’il s’en venait, et l’autre a touché au ballon qui a malheureusement dévié jusqu’au joueur que nous voulions éviter, et ils ont marqué. »

C’était le 14e but de la saison de Dom Dwyer, mais surtout son sixième en trois matchs contre Montréal. L’Impact était donc conscient de sa tâche, et Pearce croit que les Montréalais s’étaient adéquatement préparés pour Dwyer.

« Je crois qu’il n’a rien fait pour la majorité du match, a avancé Pearce. Il a marqué dans un filet désert et a profité d’une erreur au début du match aussi. Le gardien est sorti pour prendre le ballon et il a bien synchronisé sa tentative pour sauter par-dessus et gagner le duel. Autrement, le reste du match, je ne crois pas qu’il nous a beaucoup nui. Nous nous sommes bien occupés de lui. Je ne crois pas qu’il sortait du lot dans ces 90 minutes. Mais un attaquant ne se soucie pas vraiment de son jeu pendant 90 minutes s’il marque ses buts. »

Topics: