Impact huddle Sporting KC

L’Impact veut mieux faire contre Kansas City samedi

MONTRÉAL – Les deux premiers matchs de l’Impact contre Sporting Kansas City cette saison sont des expériences à ne pas répéter.

Les Montréalais venaient de récolter leurs premiers points en 2014 lors de trois matchs nuls lorsqu’ils se sont rendus au Sporting Park le 19 avril. Mais ils ont marqué dans leur propre filet après 31 minutes, et les joueurs de SKC ont enfilé trois buts dans les 20 dernières minutes pour une victoire de 4-0.

L’Impact a inscrit sa première victoire la semaine suivante, mais le 10 mai, ils ont subi une défaite plus sévère encore – et à la maison, rien de moins. Avec l’expulsion de Collen Warner en début de match, Sporting KC a battu quelques records en route vers une victoire de 3-0.

La troisième rencontre a lieu ce samedi au Stade Saputo. Mais, parole d’Impact, l’équipe qui a essuyé ces deux revers était bien différence. La taille de l’échantillon est mince, mais depuis la pause de la Coupe du monde, l’Impact a l’air d’une équipe améliorée, qui n’a accordé qu’un but en trois matchs.

« Je pense que le momentum est différent, a indiqué Hassoun Camara. On est une équipe plus compétitive qu’au début, je trouve. Il y a eu pas mal de remaniements de la part du personnel et de la direction. On est prêt à jouer contre cette équipe, et on a la totale confiance pour prendre les trois points, car je pense qu’on a une bonne équipe aussi. »

Pour obtenir trois points, l’Impact aura besoin d’un solide effort en attaque. Depuis cette pause de Coupe du monde, les Montréalais ont marqué trois buts en trois rencontres. Mais ils ont marqué ces trois buts contre le pauvre Houston Dynamo.

« Nous avons hâte de relever ce prochain défi et de continuer à bien jouer non seulement en défense, mais aussi avec le ballon, a souligné l’entraîneur-chef Frank Klopas. Nous avons été bons. Nous avons créé bien des occasions dans chaque match, et nous devons continuer de ce faire dans ce match. Mais en concluant ces occasions, cette fois. »

Continuer à faire croître le partenariat Marco Di Vaio-Jack McInerney semble constituer le plan en ce sens. Mais contrairement à son jeune collègue, Di Vaio a été incapable de trouver quelque continuité que ce soit. Suspendu pour les trois premiers matchs de l’Impact, il a ensuite joué cinq matchs consécutifs en MLS avant de soigner quelques blessures.

Di Vaio espère donc que ce match contre Kansas City – la seule équipe de l’Est contre laquelle il n’a jamais marqué – lui donnera un certain élan.

« J’ai besoin de jouer avec continuité, de trouver la continuité avec l’équipe, avec le jeu, avec les situations de jeu, a reconnu Di Vaio. C’est ce qui me manque cette année. »

Topics: