Team celebration playoffs Francais 2013

L'Impact veut retrouver la forme qui les a permis de battre le Dynamo deux fois cet été

Olivier Tremblay est journaliste attitré à la couverture de l'Impact pour MLSsoccer.com

MONTRÉAL – Les rencontres de l’Impact de Montréal avec le Houston Dynamo en 2013 peuvent être attribuées à deux ensembles de circonstances, et l’Impact a une idée de celles à reproduire.

Mené par des cadres rayonnants comme Marco Di Vaio, Justin Mapp, Felipe et Patrice Bernier, l’Impact a piétiné le Dynamo en deux matchs à domicile cette saison : sept buts marqués, aucun accordé. Mais l’été est terminé. Les Montréalais ont ensuite perdu 1-0 à Houston le 4 octobre dans la première de quatre défaites par jeu blanc au cours des cinq derniers matchs de leur saison.

Selon l’entraîneur-adjoint Mauro Biello, c’est que Houston a su s’adapter.

« Contre nous, dans les deux premiers matchs, ils ont mis la pression un peu plus haut sur le terrain, a expliqué Biello, mardi. Dans le match là-bas, ils nous ont attendus un peu plus avec 10 joueurs derrière le ballon. »

Le seul but de la rencontre, marqué par Ricardo Clark à la sixième minute, a probablement aidé, mais le message sous-jacent dans les propos des Montréalais sur ce match à Houston demeure : le Dynamo s’est ajusté, pas l’Impact. Mais l’Impact a pu cerner certains aspects clés des deux premiers matchs à appliquer de nouveau : mobilité sur le terrain et circulation du ballon.

« Le secret, pour nous, c’est ça : conserver le ballon et jouer, car c’est une équipe qui joue agressivement, qui va au duel, a argué Patrice Bernier. Plus nous faisons circuler le ballon, moins nous nous retrouvons dans ce genre de contacts et plus nous avons l’avantage nécessaire pour marquer des buts. Nous avons les atouts offensifs qui peuvent faire la différence. »

Sur le plan défensif, certains ajustements seront menés par un groupe quelque peu différent de celui des derniers matchs. S’il est vrai que l’Impact exclut la possibilité qu’Alessandro Nesta soit des leurs ce jeudi, le latéral gauche Jeb Brovsky est complètement rétabli de sa fracture à un orteil et sera à la disposition du personnel d’entraîneurs. Même le défenseur central Nelson Rivas fera le voyage et pourrait donner un coup de main aux siens.

« Nous changeons notre tactique de façon à être solides défensivement, a souligné Brovsky. Nous ne devons pas avoir peur de tout mettre sur la table. Nous ne pouvons attendre et espérer un simple résultat. Nous voulons y aller à fond et nous lancer en vue des prochaines semaines. »


#TousPourLaCoupe

Topics: