#TousPourLaCoupe - Les équipes en 5e place peuvent réussir

L’Impact de Montréal peut prendre exemple sur le Dynamo. La saison dernière, Houston a atteint la finale de la Coupe MLS malgré une cinquième position au classement de l’Association Est.

Il y a d’autres similitudes entre l’Impact de 2013 et le Dynamo de 2012. Les deux équipes ont conclu la campagne avec 14 victoires et ont terminé leurs saisons respectives parmi les meilleures équipes offensivement. Cette saison, l’Impact a inscrit 50 buts, tandis que Houston en avait marqué 48 l’an dernier.

De plus, le champion en titre, le LA Galaxy, avait également dû jouer le match de barrage, après avoir terminé la saison au quatrième rang de l’Association Ouest.

En 2010, les Colorado Rapids avaient également conclu la saison au cinquième rang, ayant le dessus au bris d’égalité sur les San Jose Earthquakes, avec seulement 46 points et 12 victoires.

Même si le format des séries était différent, les Rapids sont parvenus à gagner la Coupe MLS cette année-là, l’emportant 2-1 contre le FC Dallas, ce que Houston n’a pas réussi à faire en 2012

Comme l’Impact, qui est parvenu à mettre fin à une séquence sans victoire contre Philadelphie, lors de son dernier match local de la saison, les Rapids avaient connu une série d’insuccès durant la saison, alors que Houston avait traversé une séquence d’une seule victoire en sept matchs en 2012.

Peut-être que le destin de l’Impact était justement d’affronter en match de barrage l’équipe qui avait si bien fait dans cette situation en 2012.

Est-ce que l’équipe parviendra à imiter le Dynamo ou les Rapids cette année?

 

Topics: