Jeb Brovsky Benoit Labonté Peace Pandemic Jebi Knights Guatemala Operacion Quetzal
impactmontreal.com

Peace Pandemic et les Jebi Knights accueillent 400 enfants au match de Ligue des Champions

Mardi, à 15h heure locale, le défenseur de l’Impact Jeb Brovsky s’est présenté dans le lobby de l’hôtel pour une réunion au sujet du match au Guatemala.

Cette rencontre particulière était au sujet des gens qui seront présents dans les gradins et non sur les éléments tactiques du match, puisque 400 enfants du Guatemala ont été invités à assister au match contre le CD Heredia mercredi soir.

Brovsky, qui a visité le pays d’Amérique centrale en décembre dernier, dans le cadre de ses nombreuses causes philanthropiques, croit que c’est le destin qui a mené à ce tirage au sort et à cet adversaire en Ligue des Champions de la CONCACAF. 

« Dès que le tirage a été annoncé, j’ai suggéré sur twitter que nous devions faire quelque chose pour ces enfants que j’avais rencontrés avec Peace Pandemic, mentionne Brovsky. Peu de temps après, le projet était en marche. »

Dans le lobby, celui qui attend Brovsky est Benoit Labonté, le co-fondateur des Jebi Knights, un groupe de supporters voué au défenseur latéral et sa philosophie de vie.

Labonté a été très rapide à prendre les commandes du projet.

« Les Jebi Knights ont été créés par des familles parce qu’elles avaient les mêmes valeurs démontrées par Jeb depuis son arrivée à Montréal, explique Labonté. Nous voulons que nos enfants grandissent avec ces mêmes valeurs. Lorsque l’opportunité d’être impliqué avec Jeb s’est présentée, nous avons sauté sur l’occasion. »

Afin de récolter des dons, Jeb et ses chevaliers ont lancé l’Operacion Quetzal, une initiative caritative lors de laquelle Peace Pandemic et les Jebi Knights ont vendu des écharpes au coût de 25$ en plus d’organiser différentes activités. Puis le président de l’Impact Joey Saputo a remis le même montant qui avait été récolté.

« Le support des partisans et du club a été incroyable, se réjouie Brovsky. Depuis mon arrivée à Montréal, ils ont tous été supers. Avoir un président qui croie autant en ce que nous mettons en place est extraordinaire. »

Un montant de 12 000$ a donc été recueilli pour la cause, permettant à Peace Pandemic et aux Jebi Knights de permettre à 400 enfants d’assister au match contre CD Heredia, en plus de leur offrir le transport au stade, une écharpe et un sac à dos aux couleurs du club.

« Les joueurs professionnels sont des modèles qui peuvent inspirer les jeunes enfants, qui souvent font face à des difficultés, mentionne Maria Diaz, une représentante de l’organisation HANDS, un organisme sans but lucratif qui aide les organisations en Amérique Centrale avec l’aide de bénévoles de l’extérieur. Je n’avais jamais vu un joueur professionnel faire ce que Jeb accomplit avant ce voyage. Il donne de l’espoir aux enfants. »

Topics: