CCL trophy Champions League
Mexsport

Mauro Biello : « Nous sommes dans ce tournoi pour le gagner »

Olivier Tremblay est journaliste attitré à l'Impact de Montréal pour MLSsoccer.com

MONTRÉAL – Affronter la lanterne rouge de la MLS n’a pas ramené l’Impact de Montréal dans le droit chemin. Entamer son parcours dans la plus importante compétition continentale lui sourira-t-il davantage?

Après sa défaite de 3-1 sur la pelouse du D.C. United, ce samedi, l’Impact ne demande qu’une réponse positive à cette question. La recherche de pistes de solutions a repris avant l’entraînement de ce lundi matin, au cours d’une discussion de groupe longue, mais visiblement constructive.

Le beau temps a même permis aux joueurs et aux entraîneurs de se pencher sur leurs récents insuccès en plein air, où le message, en vue du premier match de la Ligue des champions de la CONCACAF contre des San Jose Earthquakes en bonne forme, était aussi ensoleillé que la météo.

« Nous sommes en Ligue des champions, et ça veut dire que nous sommes dans ce tournoi pour le gagner, aller le plus loin possible, a lancé l’entraîneur-adjoint Mauro Biello. C’est sûr que nous nous attendons à une équipe complète qui viendra ici pour obtenir un résultat. Nous devons être prêts à les contrer et à jouer notre jeu. »

San Jose se présente à Montréal après avoir remporté trois victoires consécutives et vu Chris Wondolowski réussir son retour de la Gold Cup, mais l’Impact peut se consoler en constatant la fiche de l’adversaire à l’étranger : San Jose ne cumule qu’une victoire et deux matchs nuls en 12 rencontres toutes compétitions confondues sur les terrains adverses tandis que l’Impact, à la maison, compte huit victoires et quatre matchs nuls en 13 tentatives.

Mais pour que ces bons signes se traduisent en un bon résultat qui stimulera les Montréalais non seulement en Ligue des champions, mais également en MLS, un effort collectif total est nécessaire, selon les joueurs et les entraîneurs.

« Beaucoup de joueurs obtiendront des minutes et de l’expérience tout à la fois, a indiqué Biello. C’est un processus au cours duquel l’équipe grandira, apprendra et acquerra de l’expérience non seulement du côté des joueurs qui jouent régulièrement, mais aussi du côté de ceux qui n’ont pas souvent l’occasion de jouer et de montrer à l’entraîneur qu’ils peuvent être des options en saison régulière. »

Topics: