Alessando Nesta Marco Schällibaum Seattle
USA Today

Marco Schallibaum – « Nous avons bien fait défensivement »

L'Impact de Montréal a amorcé la saison avec une victoire de 1-0 à Seattle, samedi soir, grâce au but gagnant du capitaine Davy Arnaud à la 35e minute. Non seulement s'agissait-il de la première victoire de Marco Schällibaum à titre d'entraîneur-chef en MLS, mais il s'agissait également d'une victoire sur la route, ce que l'Impact n'a réussi que deux fois en 2012.

Voici ce que l'entraîneur-chef avait à dire après le match.

À propos de la victoire...
« Je lève mon chapeau à toute l’équipe ce soir, car nous avons affronté une excellente équipe et nous avons bien fait défensivement. Nous avons souffert à certains moments dans le match, mais on voulait aller jusqu’au bout et cette victoire est très bonne pour le moral du groupe. Peu d’équipes parviennent à gagner ici et on quitte avec trois points. »

À propos de l’apport de Davy Arnaud...
« Il apporte beaucoup de choses, notamment dans la nouvelle position qu’il occupe sur le terrain. Il est très bon. Le but qu’il marque est d’autant plus important puisqu’on a pu prendre l’avance dans le match. C’est un bon capitaine qui sait mener son équipe sur le terrain. Je suis très heureux avec lui et le reste de l’équipe. 
»

À propos de Troy Perkins...
« Il a été très constant. C’est bon pour les défenseurs d’avoir un gardien comme lui. »

À propos du jeu offensif des milieux de terrain...
« Je voulais que les milieux jouent plus en profondeur. Le timing de Felipe et de Davy était impeccable sur le but. »

À propos de l’expérience des joueurs plus âgés et de leur apport...
« On a vu ce soir ce que Troy (Perkins) apporte dans les buts. Alessandro (Nesta) était un véritable mur. Ils apportent beaucoup d’expérience. C’est bien de ne pas avoir encaissé de but. »

À propos des occasions en or de Seattle...
« Oui, ça fait partie du jeu. Nous étions chanceux puisque nous avons affronté une très bonne équipe. Nous avons également obtenu deux ou trois occasions de faire 2-0 et nous avons aussi frappé le poteau. C’est l’histoire du match. Ce n’était pas facile de jouer dans ce stade avec 40 000 spectateurs. »

Topics: