Marco Schällibaum Preseason Florida Karl W. Ouimette
Jonathan Lorentz / impactmontreal.com

Des choix difficiles pour Schällibaum avec un voyage de 10 jours dans l'Ouest

MONTRÉAL – Il était inévitable qu’avec un séjour de 10 jours dans la région de Cascadia, des choix déchirants attendaient l’Impact.

Blake Smith, Wandrille Lefèvre, Karl W. Ouimette et – surprise – Zarek Valentin n’ont pas voyagé avec l’équipe jeudi après-midi. Non seulement ces quatre joueurs rateront-ils le premier match de l’Impact à Seattle ce samedi, mais ils ne seront pas du match suivant, sept jours plus tard à Portland.

L’entraîneur-chef Marco Schällibaum a confirmé, après l’entraînement de jeudi, qu’il s’agissait de décisions d’ordre technique et que les quatre ne souffraient d’aucune blessure.

« Bien sûr, ils ne sont pas contents de rester ici, et j’espère qu’ils ne le sont pas, a expliqué Schällibaum. Mais ce sont des choix que je dois faire. Ce n’est pas parce qu’ils sont moins bons que les autres. Encore une fois, j’ai 22 joueurs de qualité qui sont plus ou moins au même niveau. On ne peut partir qu’avec “seulement” 18 joueurs, et il faut un équilibre entre défensive, milieu et attaque. »

S’il est vrai que l’exclusion de Smith, de Lefèvre et de Ouimette peut se justifier par leur manque d’expérience en MLS – les deux premiers sont des recrues, tandis que Ouimette a joué 66 minutes en 2012, sa première saison dans la ligue –, celle de Valentin, qui entreprend sa troisième saison en MLS, constitue une certaine surprise.

Après avoir vu son équipe gifler les Rowdies de Tampa Bay par la marque de 4-1 à la Classique Pro Soccer Walt Disney World, le 13 février dernier, Schällibaum avait exprimé son entière confiance en Valentin, qui avait réagi avec enthousiasme. Avant de partir pour Seattle, l’entraîneur suisse a maintenu qu’il comptait sur les 22 joueurs actuellement à sa disposition.

« Ce sont des professionnels, a mentionné Marco Schällibaum, en faisant référence aux quatre joueurs exclus de l’effectif. Ils savent qu’ils doivent bien faire au cours de ces 10 jours, qu’ils doivent revenir avec plein d’élan et me montrer qu’ils sont prêts pour les prochains matchs. La saison est très longue. Ceux qui ne viennent pas avec nous et ceux qui restent sur le banc doivent toujours être prêts. »

Les défenseurs Nelson Rivas, qui récupère toujours d’une chirurgie pour traiter une microfracture au genou gauche, et Maxim Tissot, qui s’est blessé à l’épaule droite au cours d’un match de présaison contre le Philadelphia Union à Jacksonville, en Florida, ne seront pas non plus du voyage, tout comme le milieu de terrain Sinisa Ubiparipovic, toujours aux prises avec une blessure au mollet.

Topics: