Hassoun Camara Jeremy Hall Toronto FC
Getty Images

Cinq choses à surveiller en vue du derby canadien contre TFC

Même si l’Impact a été éliminé de la course aux séries éliminatoires de la MLS, il y a plusieurs raisons de regarder le prochain match contre son plus grand rival, à l’opposé de la 401, le Toronto FC. Voici les cinq principales raisons de regarder le match de samedi après-midi à 13h30 (HE) entre l'Impact le Toronto FC au BMO Field.

1. Soyez sur place !

En seulement cinq heures de route en voiture, vous pourriez être au BMO Field pour assister au match. Les Ultras Montréal ainsi que plusieurs supporters feront le voyage pour supporter notre équipe. Bien qu’il reste encore quelques billets disponibles dans la section des supporters adverses, c’est la seule section du stade qui pourrait bien être à guichets fermés.

Vous n'allez pas à Toronto ? Assistez à notre party de visionnement à La Maisonnée !

2. Pour la première place

La course pour la première place du Championnat canadien Amway 2013: L’importance de terminer premier parmi les équipes canadiennes a été discutée à maintes reprises, afin d’affronter le FC Edmonton, seule équipe de deuxième division qui sera du tournoi en 2013. Battre le TFC pourrait aussi donner un élan à l’équipe en vue du prochain championnat.

3. Une 19e place... assurée

Avec un dossier de 5-20-7 et deux matchs à disputer, Toronto est assuré de terminer la saison à titre de pire équipe de la MLS. L’Impact aura la chance de clouer le cercueil de son rival, lors de son dernier match de la saison à domicile.

4. Prendre notre revanche

Malgré la fiche perdante du TFC, l’Impact a connu quelques difficultés contre la formation torontoise cette saison. Outre une victoire de 2-1 au Stade olympique le 7 avril, l’Impact a été éliminé par les Reds lors du Championnat canadien 2012 (match nul de 0-0 à Montréal et défaite de 2-0 au BMO Field). Puis le 27 juin, le TFC a causé une surprise en battant l’Impact 3-0 au Stade Saputo.

5. Internationaux canadiens

Les milieux de terrain Terry Dunfield du TFC et Patrice Bernier se sont disputés du temps de jeu au sein de l’équipe nationale canadienne lors des deux matchs de qualification de la dernière semaine. Ils s’affronteront maintenant sur le terrain avec leur club respectif.

Une dernière chose...

Oh, et c’est Toronto! Qui ne voudrait pas voir Montréal battre Toronto sur son propre terrain!

Et vous, quelle est votre raison?

Topics: