PizzolittoSebrango

Des vétérans tenteront de se tailler un poste pour la MLS

Quand on regarde les succès passés de l’Impact, plusieurs joueurs de l’Impact se démarquent du lot.

On peut penser à Mauro Biello, meilleur marqueur dans l’histoire du club et gagnant de trois championnats en séries éliminatoires. Il y a aussi Nick De Santis, qui a remporté le championnat des séries à titre de joueur, entraîneur et directeur sportif.

Deux autres joueurs figurants sur cette liste, Eduardo Sebrango et Nevio Pizzolitto, ont reçu jeudi une invitation pour participer au premier camp d’entraînement de l’équipe en MLS en janvier prochain.

Sebrango, 38 ans, a marqué plus de 50 buts en sept saisons au poste d’attaquant avec l’Impact, tandis que Pizzolitto a été un rouage important de la défensive du club pendant 18 saisons, en plus de servir comme capitaine lors des deux dernières saisons.

Malgré leur âge avancé, les deux joueurs sont aussi excités qu’à leurs débuts.

« Lorsque Jesse m’a appelé pour me l’annoncer, je me suis senti comme un enfant, a déclaré Sebrango. J’espérais vraiment obtenir une chance de démontrer à nouveau au personnel technique que j’ai tout ce qu’il faut pour évoluer dans la MLS. »

« J’étais très heureux de savoir que les entraîneurs en avaient assez vu lors du dernier camp pour m’inviter une deuxième fois, a pour sa part expliqué Pizzolitto. C’est plaisant de savoir que les entraîneurs ont aimé plusieurs éléments de mon jeu et qu’ils veulent maintenant voir de quelle façon je pourrais intégrer le groupe qu’ils ont formé jusqu’ici. »

Les deux joueurs se sont battus à maintes reprises pour les couleurs du club, et malgré de longues carrières remplies de succès, ils prendront bientôt part à un de leurs plus grands défis.

« Ce ne sera pas facile et rien n’est garanti, a dit Pizzolitto. Le jeu en MLS est beaucoup plus rapide. Je devrai travailler fort pour obtenir une place. »

Sebrango, qui s’est joint à l’Impact au milieu de la saison l’an dernier, inscrivant par la suite six buts en 11 matchs, est du même avis. « Je devrai me présenter au camp d’entraînement dans la meilleure des formes. La seule chose que je peux contrôler c’est d’être prêt, faire de mon mieux et travailler fort. »

Les sceptiques sont en droit de se demander ce que ces joueurs pourraient apporter à une équipe d’expansion en MLS, remplie de jeunesse et de rapidité. Les deux joueurs sont catégoriques : l’expérience.

« Avec l’âge et l’expérience vient une certaine sagesse, a déclaré Pizzolitto, qui est devenu au fil du temps un des joueurs préférés du public en raison de son style robuste en défensive. « La stabilité et la constance à l’arrière sont primordiales. Mon expérience avec le club, son histoire, ses supporters et la ville sont des éléments inestimables pour une équipe d’expansion. »  

« L’équipe aura besoin de quelques vétérans pour aider les jeunes joueurs, autant sur le terrain que dans le vestiaire, a ajouté Sebrango. Je suis une personne très compétitive et mon but est de faire partie de la formation partante, mais je ferais n’importe quoi pour aider cette équipe à remporter des matchs. »

On peut aussi se questionner sur les raisons les incitant à mettre tout en œuvre afin de participer à un camp d’entraînement en tant que joueur invité, et ce, sans aucune garantie. Ce sont les mêmes raisons qui ont permis à Sebrango et Pizzolitto d’avoir de grandes carrières, soit le désir d’être le meilleur joueur sur le terrain.

« Ce serait très spécial pour moi, a expliqué Sebrango. J’ai fait partie de cette ligue (deuxième division) pendant 12 ans et j’ai connu de très bons et de moins bons moments à Montréal. Ce serait incroyable pour moi et ma famille de participer à ce nouveau chapitre. Je vivrais un des plus beaux jours de ma vie. »

 « Ce serait un rêve devenu réalité, a ajouté Pizzolitto, un joueur qui a grandit dans l’organisation de l’Impact. Jouer au plus haut niveau en Amérique du Nord serait la plus belle façon de conclure une carrière dont je suis très fier, et cela pourrait aussi servir d’inspiration pour les joueurs locaux. Représenter ces jeunes serait un honneur pour moi. »

Quelques questions demeurent, notamment si ces deux guerriers auront une place sur l’alignement lorsque l’Impact disputera son premier match le 10 mars à Vancouver, mais personne ne peut questionner leur désir de faire partie de l’équipe.

Topics: