MLS 101 - Mise à jour du plan technique vers MLS 2012

« Nous vous rencontrons aujourd’hui pour vous faire un compte-rendu sur le travail accompli jusqu’à maintenant et pour vous expliquer les différentes facettes techniques que comporte notre entrée en MLS la saison prochaine, » a déclaré Joey Saputo en guise de mot de bienvenue.



La priorité principale de l’équipe pour le moment reste l’embauche d’un entraîneur-chef. Nick De Santis a été clair sur le sujet : « À partir du moment que nous aurons embauché l’entraîneur-chef, tout le processus final pour le recrutement des joueurs, pour l’évaluation du personnel et de l’équipe en place sera enclenché. Nous voulons que tout le monde au sein du personnel technique soit sur la même page.»



L’entraîneur-chef aura un rôle important dans l’évaluation des joueurs actuels. D’ailleurs, un camp d’évaluation d’après-saison se déroulera au mois de novembre prochain.







Parmi les autres points majeurs à souligner :



Deux jours après la présentation de la Coupe MLS, l’Impact de Montréal profitera d’un repêchage d’expansion. Chaque équipe de la MLS devra présenter une liste de protection de 11 joueurs. L’Impact pourra par la suite sélectionner dix joueurs non-protégés parmi les 18 autres équipes de la ligue. De Santis et Jordan visionnent la majorité des matchs et font une évaluation hebdomadaire en vue de ce repêchage.



Lors du Repêchage collégial 2012, en janvier 2012 à Kansas City, l’Impact profitera du premier choix au total, ainsi que du premier choix des cinq rondes suivantes.



Jusqu’à maintenant, l’Impact a développé des relations avec plusieurs entraîneurs d’universités américaines. Une attention particulière est portée sur le top 10 des joueurs collégiaux. Un voyage de dépistage est prévu à l’automne pour compléter les évaluations.



L’Impact de Montréal détient l’option de pouvoir négocier avec un seul joueur de n’importe quelle équipe de la NASL/USL.



Le club veut continuer à développer son réseau d’agents partout dans le monde : en Amérique du Sud et Centrale, en Scandinavie, en Europe, notamment du côté de l’Italie via le club Fiorentina.



Les dirigeants de l’Impact ont déjà effectué plusieurs voyages de recrutement, notamment en Italie, en Allemagne, en Argentine, en Uruguay, de même qu’aux Etats-Unis lors de la Gold Cup de la CONCACAF et différents matchs de la MLS. L’Impact affirme qu’il sera encore très actif à ce niveau cet automne.







Le plafond salarial devrait s’établir à 2.81 millions pour la prochaine saison. La composition de l’équipe sera de 30 joueurs. Le plafond salarial touchera les vingt premiers joueurs, alors que les dix autres seront perçus comme joueurs de l’équipe-réserve. L’Impact peut négocier avec les joueurs et agents, mais les contrats sont signés et entérinés par la MLS.



Outre le plafond salarial, l’Impact pourra compter sur un fond d’allocation de 1,1 million qui pourra être utilisé durant les trois prochaines fenêtres de transferts. Cet argent peut servir de monnaie d’échange, sans affecter le plafond salarial.



Un maximum de trois joueurs désignés peut faire partie de la formation. Les joueurs désignés peuvent être embauchés indépendamment du salaire. Une somme de 350 000$ est imputée au plafond salarial.



Impact Média vous invite à visionner la conférence de presse dans son intégralité incluant la période de questions des médias qui étaient présents au Stade Saputo.



Eric D’Argenzio, Impact Média






Topics: