article_piatti_19_gm

Piatti fait la différence, encore

La frappe de l’Argentin fait la différence dans le match aller du Championnat canadien.

Une chose était très évidente pour les supporters présents au Stade Saputo lors du match aller de la finale du Championnat canadien, mercredi soir au Stade Saputo : Nacho Piatti était dans sa zone.

Piatti était partout sur le terrain, tentant quatre tirs, dont trois cadrés, s’offrant en option lors des contre-attaques et s’imposant physiquement également, donnant un bon coup d’épaule à Erickson Gallardo pour protéger le ballon, laissant le Vénézuélien par terre, le souffle coupé.

L’Argentin a aussi fait la différence sur la feuille de match contre le Toronto FC, marquant un but spectaculaire de l’extérieur de la surface, ne donnant aucune chance au gardien Alex Bono et laissant les supporters au Stade Saputo bouche bée.

« J’étais surpris quand il a marqué, a dit le défenseur Bacary Sagna.  Il était loin et il n’était pas en bonne position pour frapper avec puissance. Je me disais qu’il ne devrait pas tirer, mais finalement, il marque. Il a trouvé une façon. C’est pour ça que c’est notre capitaine et c’est pour ça qu’il nous a manqué énormément. Il apporte quelque chose de différent à l’équipe et c’est un joueur spécial. C’est bien de le voir marquer des buts parce qu’il a eu une saison difficile, mais c’est un excellent joueur. »

C’est une année qui a été difficile pour le maestro de l’Impact, qui n’a joué que neuf matchs en MLS jusqu’à maintenant à cause de blessures. Le milieu de terrain a fait son retour au jeu dans le match contre le FC Cincinnati samedi passé au Stade Saputo et il a aussi été titularisé pour le match contre le Toronto FC, mercredi.

Son but gagnant hier était déjà sa quatrième réussite en Championnat canadien jusqu’à maintenant, ce qui fait de lui le meneur du tournoi à ce chapitre. Ce but permet aussi aux Montréalais de se déplacer à Toronto avec une avance à protéger.

« Ça fait du bien, a dit Nacho Piatti. Cette année a été difficile mentalement pour moi, mais j’ai toujours continué à m’entraîner pour revenir. Hier, c’était un match difficile. Il fallait gagner et ne pas prendre de buts et on a fait une grande performance pour accomplir cet objectif. Il reste la deuxième mi-temps maintenant. »

Le match retour prendra place mercredi prochain, à 19h30, au BMO Field, où la Coupe des Voyageurs sera remise aux gagnants.

Topics: