JACKS_TONY_GM
© Cavalry FC Media

Qualifiés pour la finale

Le but de Jackson-Hamel confirme la place de l’Impact en finale du Championnat canadien

Ce n’était peut-être pas le plus beau match – Montréal marquant son seul but du match sur coup de pied de coin à la 13e minute –, mais c’est une victoire qui a permis à l’Impact de compléter sa mission : les hommes de Rémi Garde ont remporté la demi-finale du Championnat canadien 3-1 au total des buts contre le Cavalry FC pour se qualifier pour la finale.

Bref, la tâche n’était pas facile pour les Montréalais, qui ont dû jouer sur un terrain peu propice, peu éclairé, surtout en deuxième demie, devant des gradins pleins à craquer à Spruce Meadows. Clément Diop, qui obtenait une deuxième titularisation dans le Championnat canadien cette année, a dû être solide durant les 90 minutes, réussissant trois arrêts pour compléter le blanchissage.

« Il était extrêmement difficile de pratiquer le jeu auquel on est habitués en MLS, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Je pense que les deux équipes ont souffert à cause de la surface de jeu. »

Les Calgariens ont quand même bien entamé la rencontre, profitant du support du public et de l’avantage de jouer à domicile pour appliquer de la pression sur l’effectif montréalais, sans toutefois réussir une percée dangereuse dans le dernier tiers.

De l’autre côté, sur un centre parfait de Saphir Taïder, Anthony Jackson-Hamel a pu battre le gardien Marco Carducci d’un tir puissant de la tête, malgré le fait que le portier canadien a touché au ballon.

« Les buts marqués à l’extérieur sont très importants dans les matchs de coupe, a ajouté Garde. On savait qu’on devait en marquer au moins un, considérant la marque de 2-1 au match aller. On savait qu’ils allaient nous mettre sous pression, à cause de la façon qu’ils jouent ici et de la qualité du terrain. Mais on s’est battus en équipe, pour chaque ballon. »

Calgary, espérant répéter l’exploit réussi en quart-de-finale, alors qu’ils ont éliminé un autre club de la MLS, le Vancouver Whitecaps FC, a essayé de briser les lignes défensives de l’Impact, tentant de regagner possession haut sur le terrain et envoyant plus de tirs vers la cage montréalaise. Au bout du compte, l’Impact a gardé son avance d’un but jusqu’au sifflet final.

« Je veux féliciter tout le monde dans ce club pour l’ambiance fantastique, a conclu Garde. Je pense que c’est excellent pour le football canadien. Tout cela a été fait en très peu de temps. Félicitations à l’entraîneur-chef, parce que son équipe a très bien joué sur deux matchs. »

L’Impact affrontera maintenant son rival, le Toronto FC, en finale du Championnat canadien, le match aller prenant place au Stade Saputo, le 18 septembre à 19h30. La vente de billets sera ouverte au public dès lundi à 10h sur impactmontreal.com.

Topics: