Montserrat

Une première femme dans le personnel technique de l’Académie

Montserrat Flores Maso a rejoint la Pré-Académie il y a plus d’un mois en tant qu’éducatrice adjointe de l’Impact U8. Forte d’une expérience intéressante, elle est aussi la première femme à intégrer le personnel technique de l’Académie. Elle avait déjà travaillé avec Philippe Gajevic, le coordonnateur de la Pré-Académie; ce n’était donc que naturel pour elle de le rejoindre à l’Impact.

« Philippe est un très bon leader, donc connaître déjà quelqu’un avec qui tu as travaillé c’est rassurant, dit Montserrat Flores Maso. Mais je trouve aussi la philosophie de former le joueur de demain super intéressante. Je suis heureuse de travailler avec des jeunes qui sont motivés et ouverts à l’apprentissage. Travailler pour l’Impact dans une structure d’élite, c’est aussi un beau défi. »

Flores a grandi au club de Rosemont-La Petite-Patrie, pendant près de 10 ans, jusqu’en 2016. Elle a ensuite rejoint l’Association régionale de soccer Concordia avec plusieurs rôles, avant d’être l’adjointe du directeur technique.

Elle s’est ensuite dirigée vers l’Association régionale du Lac St-Louis, association partenaire de l’Impact de Montréal, comme coordonnatrice à l’identification et responsable du secteur féminin, en plus d’être adjointe de l’équipe féminine des Lakers du Lac St-Louis en PLSQ.

À l’Impact, Flores espère pouvoir apporter ses propres qualités dans l’éducation des jeunes U8.

« À l’Impact, les installations sont magnifiques et professionnelles, tout comme l’équipe, poursuivi Flores Maso. Le personnel est très impliqué, donc les jeunes sentent qu’ils sont dans un milieu professionnel d’élite. »

Si le domaine est traditionnellement plus masculin, Flores, qui détient la Licence B provinciale et termine son baccalauréat avec majeure en kinésiologie à l’Université de Montréal, a eu un mentor féminin.

« Dans mes trois dernières années à Concordia, Lyne Beauregard m’a beaucoup aidé, confie Flores Maso. C’est une entraîneure avec beaucoup d’énergie sur le terrain et j’ai eu la chance d’être très proche de ma modèle. Pour le moment, je veux apprendre le plus possible et aller le plus loin possible. Le rêve c’est d’entraîner au plus haut niveau. »

Topics: