Eddy U14

L’Impact U14 se prépare pour l’International U14

Dès le jeudi 28 juin, l’Impact de Montréal sera l’hôte de l’International U14, au Centre Nutrilait. Parmi les huit équipes participantes, l’une d’entre elles sera chez elle, à la maison.

L’Impact U14, dirigé par Eduardo Sebrango, prendra part au tournoi à nouveau et disputera le match d’ouverture de la compétition le jeudi 28 juin à 13h15, face au Chicago Fire. Les deux autres équipes de son groupe sont le Houston Dynamo et le New England Revolution.

Il s’agira de la dernière compétition de la saison pour le groupe d’Eduardo Sebrango. Son groupe avait entre autres pris part au Tournoi Sans Frontières à Sens, en France, où il avait terminé 12e sur 25, se mesurant à plusieurs grosses pointures internationales.

« J’aimerais que le groupe termine l’année en jouant bien, en améliorant certains détails où nous étions moins bons en France au mois de mars et en montrant de la passion, du travail, un esprit compétitif et de la personnalité pendant tout le tournoi », a dit Sebrango.

En 2016, la première édition comptait quatre équipes seulement et l’année suivante, le nombre de compétiteurs a doublé, passant à huit équipes. Les deux fois, l’Impact n’a pas réussi à atteindre la finale. Cette année, l’objectif du groupe est clair.

« Notre objectif est de remporter le tournoi en jouant selon nos principes de jeu, a ajouté l’entraîneur-chef de l’Impact U14. Nous voulons que les joueurs apprennent et gagnent l’expérience de gérer la réalité d’un joueur professionnel où le résultat d’un match ou d’un tournoi est très important. »

L’Impact U14 pourra compter sur l’apport de plusieurs de ses joueurs qui ont évolué avec l’Impact U15 lors de la saison en Development Academy. Au total, six joueurs ont obtenu du temps de jeu avec l’équipe de Serge Dinkota pendant la saison, et plusieurs sont présentement au Tournoi d’été de la Development Academy, à San Diego, avec les U15.

« L’expérience que ces joueurs ont gagnée avec les U15 depuis le mois d’avril en Development Academy devrait élever le niveau de jeu du groupe et nous aider à mieux gérer le stress de la compétition, a ajouté Sebrango. Toutefois, un match de Development Academy, ce n’est pas le même environnement qu’une demi-finale ou une finale dans un tournoi international à domicile. »

L’Impact souhaitera écrire son nom pour la première fois sur le trophée de l’International U14. En 2016, D.C. United l’avait fait et le New England Revolution avait fait la même chose l’année suivante. Mais avec six matchs en quatre jours, la tâche ne sera pas facile et l’équipe devra surtout remporter ses trois matchs éliminatoires pour y arriver.

Topics: