L'Impact devra apprendre à jouer comme des leaders pour gagner à New York

MONTRÉAL – La première visite de l’Impact au Red Bull Arena en 2013 arrive tôt, mais elle semble déjà cruciale.

Les hommes de Marco Schällibaum sont au seuil critique de leur séquence la plus occupée – sept matchs en 22 jours jusqu’à mercredi prochain – de la saison. Mais si Schällibaum continue à gérer son effectif adroitement et parvient à récolter trois points ce mercredi contre les New York Red Bulls, l’Impact pourrait dépasser un adversaire direct au classement; New York et Montréal ont tous deux récolté 17 points, et l’Impact a trois matchs en main.

LIRE : Une semaine impressionnante pour Justin Mapp 

« Les Red Bulls, pour moi, sont une équipe de séries, a souligné Schällibaum. Ce sera un bon test pour nous. C’est un rendez-vous au sommet. C’est quelque chose que nous devons apprendre : jouer comme des leaders. Demain, quand nous serons devant, il faudra jouer comme une équipe qui veut être au sommet. »

Pour ce faire, Schällibaum a tiré tout ce qu’il a pu des quelques jours à sa disposition depuis le verdict nul de 2-2 à San Jose. Il a rassemblé ses troupes au gymnase dimanche dernier, avant le long voyage de retour de la Californie. Il leur a ensuite accordé un congé rassérénant lundi, puis les a rappelés au terrain d’entraînement mardi pour « suer et faire sortir la dernière fatigue » afin d’être prêt à dépasser une équipe radicalement différente de celle vaincue 1-0 au Stade olympique le 23 mars dernier.

Privés de Thierry Henry et de Tim Cahill ce jour-là, les Red Bulls devraient affronter l’Impact avec toutes leurs vedettes cette fois. Mais comme l’a mentionné Schällibaum, tout le groupe a adopté une approche qui est la leur depuis quelques mois déjà. Et la rotation actuelle au sein de l’effectif a simplement aidé les joueurs à se rassembler autour de cette approche.

Perkins encore en nomination pour l'Arrêt de la semaine

« C’est sûr qu’on enchaîne les matchs, a ajouté le défenseur Hassoun Camara, mais nous arrivons quand même à faire de bonnes performances. C’est difficile avec la fatigue et les blessés que nous avons, mais on entame de bonne façon. Nous avons les bons arguments sur le terrain et des remplaçants pour faire une bonne performance à New York.

« Nous devons rester concentrés. Nous avons 17 points au classement aussi, il y a un peu d’embouteillage au haut du classement. Nous allons à New York pour prendre les trois points, pourquoi pas? »

Topics: