Marco Schällibaum
USA Today

Marco Schällibaum revient sur les incidents de samedi au Sporting Park

MONTRÉAL – Marco Schällibaum voulait rétablir les faits.

Dans la foulée de son expulsion, samedi dernier à Kansas City, l’entraîneur de l’Impact de Montréal s’est adressé aux médias, mardi matin, afin d’éclaircir certains détails de l’incident, qui s’est produit après que le but de Graham Zusi, à la 80e minute, ait pratiquement confirmé la victoire de 2-0 du Sporting Kansas City sur l’Impact.

D’après certains articles publiés après la rencontre, Schällibaum aurait lancé une bouteille d’eau. Or, ce mardi, l’entraîneur suisse a martelé qu’il n’avait pas agi de la sorte.

Schällibaum a cependant assumé son erreur et admis qu’il avait fait jaillir un peu d’eau d’une bouteille en direction de l’espace entre les deux bancs du Sporting Park, où le quatrième officiel évolue.

« Quand j’ai fait une faute, je prends toujours la responsabilité, a expliqué Schällibaum. J’ai fait quelque chose qui n’était pas grave, mais qui n’était pas bien. J’ai lu quelque part que j’avais jeté la bouteille, et ça, ce n’est pas vrai. J’ai seulement jeté un peu d’eau de l’autre côté. C’est une faute de ma part. De l’autre côté, on a provoqué pendant 90 minutes, mais je dois être capable de maîtriser mes émotions. »

Schällibaum n’a toutefois pas indiqué la nature de ces provocations.

LIRE: L'Impact profitera de la semaine pour trouver de nouvelles solutions

C’est néanmoins sans Schällibaum sur la ligne de touche que l’Impact jouera son deuxième match d’ouverture locale, le 13 avril au Stade Saputo.

« Je serai là, je préparerai le match comme il le faut, et j’ai entièrement confiance en Mauro et Philippe, qui feront un bon travail pendant le match, a précisé Schällibaum. C’est vrai que ça me rend amer, parce que j’aimerais beaucoup être au premier match. J’avais très hâte de me rendre au Stade Saputo. […] Ça fait mal au cœur. »

 

Topics: