Philadelphia Union
Getty Images

Analyse de l'adversaire : Des changements qui portent fruit pour le Philadelphia Union

L’entraîneur-chef par intérim du Philadelphia Union John Hackworth a brassé les cartes après avoir pris le poste de Peter Nowak le mois dernier. Jusqu’à présent, ses décisions semblent porter fruit.

Le club issu de la ville de l’amour fraternel a une fiche de 4-2-0 sous l’ère Hackworth, toute compétitions confondues, incluant une victoire de 5-2 dans un match de la Coupe des États-Unis Lamar Hunt contre Harrisburg. L’équipe a marqué 15 buts au cours des six derniers matchs.

Match précédent : PHI 3, TOR 0

Sous les ordres de Nowak, le Philadelphia Union avait compilé une fiche de 2-7-2 en saison régulière, avec seulement neuf buts en 11 parties et l’équipe se situait à l’avant-dernier rang du classement général de la ligue. Aujourd’hui, Hackworth a trouvé la bonne recette et l’équipe lutte avec plusieurs équipes pour une place en séries éliminatoires.

« Nous avons plusieurs bons joueurs à caractère offensif, a dit Hackworth aux journalistes lors de la dernière fin de semaine. Ils ont plus de liberté pour attaquer le filet adverse et nous les avons encouragés à le faire. Heureusement pour nous, ils réussissent à marquer ce qui aide énormément. »

Hackworth est arrivé à Philadelphie après avoir passé deux ans à titre d’entraîneur-adjoint de l’équipe nationale américaine sous les ordres de Bob Bradley, un rôle qu’a également occupé l’entraîneur-chef de l’Impact Jesse Marsch. Hackworth a d’ailleurs aidé l’équipe à terminer au premier rang de son groupe lors de la phase de qualification de la Coupe du Monde et au deuxième rang de la Coupe des Confédérations de la FIFA en 2009.

Des décisions clés

Après avoir été mis de côté par l’ex-entraîneur-chef Nowak au cours des deux derniers mois, l’attaquant Jack McIerney a réintégré l’alignement sous les ordres du nouvel entraîneur. Il n’a pas déçu.

Le joueur âgé de 19 ans a trois buts et deux mentions d’aide en quatre matchs de saison régulière. Dire qu’il n’avait joué que 28 minutes en sept matchs avec Nowak.

McIerney n’est pas le seul à profiter de ce changement de vent à Philadelphie. Hackworth a changé la formation, optant pour un 4-3-3 et a inclus Amobi Okugo dans l’alignement aux côtés de McInerney, tout en mettant Sheanon Williams à son poste original de latéral droit. Le nouvel entraîneur a également donné plus de temps de jeu à la recrue Antoine Hoppenot, qui a été menaçant en tant que substitut.

Match crucial pour les deux équipes

Après une séquence de trois défaites consécutives, l’Impact de Montréal a effectué sa première remontée de la saison en renversant un déficit de 1-0 pour battre le Columbus Crew par la marque de 2-1. Après un match difficile contre le Sporting Kansas City au cours duquel l’Impact avait bien performé avant de voir l’adversaire marquer deux penaltys, l’entraîneur-chef Jesse Marsch pense que la victoire de samedi pourrait donner à l’équipe l’énergie dont elle a besoin pour relancer sa saison.

« Il s’agissait d’une bonne victoire pour nous. Les joueurs méritent beaucoup de puisqu’ils se sont battus tout au long du match. Nous nous en servirons pour créer du momentum en vue des prochains matchs. »

Avec deux équipes à la recherche de momentum, le match de samedi entre l’Impact et le Philadelphia Union aura certainement des allures de matchs à six points.  

Topics: