fr_sagna_tfc

Intensifier une rivalité intense

L’Impact affronte les Reds trois fois dans un mois

Il n’y a aucun doute que les deux prochains mois seront intenses pour l’Impact. Présentement au septième rang de l’Association Est, le dernier donnant accès à une place en séries éliminatoires, les Montréalais et leur nouvel entraîneur-chef, Wilmer Cabrera, verront sûrement leur course aux séries aller jusqu’au fil d’arrivée. Bien sûr, il y a aussi la finale du Championnat canadien qui se dessine à l’horizon, une compétition que l’Impact n’a pas gagnée depuis 2014, et un trophée qu’ils aimeraient soulever en septembre.

En MLS, le chemin jusqu’au tournoi automnal commence avec un match contre le Toronto FC. Si les matchs contre l’ennemi juré n’ont pas assez d’émotions à votre goût, les deux équipes ont le même nombre de points à l’approche de ce match de rivalité au BMO Field; le Toronto FC, présentement au neuvième rang, espèrera traverser cette ligne rouge si importante.

Le match de samedi sera cependant d’important double, puisque le résultat mettra la table pour la finale du Championnat canadien, disputé entre ces deux équipes lors d’une série aller-retour, les 18 et 25 septembre, au Stade Saputo (BILLETS) et au BMO Field respectivement.

Trois matchs contre les Torontois en un mois. Depuis que l’Impact est entré en MLS en 2012, ce n’est jamais arrivé, même pas en 2016, quand les deux équipes se sont rencontrées en finale d’Association dans une série aller-retour.

« Il y aura beaucoup d’émotions. La passion, l’intensité, la compétition, tout est rehaussé dans les matchs contre Toronto, a dit le défenseur Daniel Lovitz. Je me concentre plus sur ma performance, le résultat viendra de lui-même. La meilleure façon d’avancer, c’est de se concentrer sur un match à la fois et de toujours relever le défi. Pour nous, cette semaine, c’est contre un rival et il y a beaucoup en jeu. »

On l’entend toujours dans le monde du sport : « un match à la fois. » C’est une bonne mentalité, surtout quand on considère le contexte de la course aux séries en MLS, mais il n’y a aucun doute qu’une victoire contre Toronto, chez lui, mettra non seulement la table pour la finale du Championnat canadien, mais aussi pour les six matchs qui restent à jouer en MLS.

-

« C’est un match excitant, comme toujours, a dit le gardien Evan Bush. On verra samedi de quoi l’équipe aura l’air, mais il n’y a aucune excuse pour ne pas avoir hâte à ce match. On peut aller à Toronto et en revenir avec un résultat positif, pour ensuite jouer quelques matchs à domicile et commencer une lancée. »

Ces matchs à domicile commencent mercredi, alors qu’un autre club canadien, le Vancouver Whitecaps FC, sera en visite au Stade Saputo, le 28 août à 20h (BILLETS – TVA Sports, TSN, 98,5, TSN 690), avant la venue à Montréal du D.C. United et de Wayne Rooney, le samedi 31 août à 19h30 (BILLETS – TVA Sports, 98,5, TSN 690).

 

Topics: