Jeremie Omeonga

L’Impact reçoit le Philadelphia Union au Centre Nutrilait samedi

On le répète depuis plusieurs semaines déjà, les équipes en Development Academy de l’Impact connaissent un début de saison de feu. Les équipes U15 et U19 sont invaincues, avec des fiches respectives de 5-0-0 et 4-0-0, alors que l’Impact U17 a une fiche de 4-1-0.

Cependant, chaque semaine représente un nouveau défi. Ce samedi, le Philadelphia Union sera en ville pour faire face trois fois aux équipes de l’Impact de Montréal, au Centre Nutrilait.

Les U15 seront en action à 9h, les U17 à 11h et les U19 à 13h30. Les matchs sont ouverts au public.

Dernier week-end

Impact U15 5-0 New England Revolution U15

Impact U17 1-2 New England Revolution U17

Impact U19 4-0 New England Revolution U19

Le week-end dernier, c’était le New England Revolution qui était à Montréal pour y affronter l’Impact. Deux des trois équipes ont remporté leur match – les U15 et U19. Les U15 sont au sommet du classement de la ligue et comptent aussi le meilleur buteur de la ligue, Gabriel Antinoro, avec 10 buts en cinq rencontres. Les U19 sont aussi au sommet de la ligue avec une fiche parfaite et les U17 sont au premier rang de leur division.

Philadelphia Union

Semblables à l’Impact, les équipes de l’Union connaissent tout un début de saison. Les U15 ont une fiche parfaite de 3-0-0 avec 15 buts marqués, incluant une victoire de 4-1 en début de saison contre NYCFC.

L’Union U17 a aussi une fiche de 3-0-0 avec seulement trois buts accordés depuis le début de la saison. Les U19, quant à eux, ont une fiche de 2-1-0.

À propos de l’académie de l’Union de Philadelphie

Les installations de l’académie de l’Union se trouvent à Wayne, en Pennsylvanie. Leur centre de formation est composé de sept équipes, de U12 à U19, en plus d’une équipe affiliée en USL.

Les jeunes de Philadelphie ont leur propre école où ils alternent les études et le sport.

Depuis le mois de juillet 2016, l’Union a signé six joueurs formés au club : Auston Trusty, Derrick Jones, Anthony Fontana, Mark McKenzie, Matt Real et Brenden Aaronson.

Topics: