NEW_PLAYERS_GM

Amarikwa et Azira font leurs débuts avec l’Impact

Les deux nouveaux venus ont joué contre le Real Salt Lake

Les derniers jours ont été intenses pour deux des nouveaux venus de l’Impact. L’attaquant Quincy Amarikwa et le milieu de terrain Micheal Azira ont été acquis par le Bleu-blanc-noir mercredi soir, lors de la dernière journée des transferts en MLS.

Le lendemain, ils ont rejoint l’équipe à Salt Lake City pour son prochain match. Non seulement les deux ont fait partie du groupe des 18, ils ont aussi joué leurs premières minutes avec leur nouveau club en deuxième demie. Amarikwa est monté au jeu pour Matteo Mancosu à la 67e minute, tandis qu’Azira a remplacé Ken Krolicki avec quelques minutes à faire au match.

« J’avais besoin d’eux, et ils ont très bien répondu, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Je suis content de l’entrée des deux. On a senti qu’ils avaient apporté quelque chose. Ils ont aidé l’équipe. Je pense que si on avait pu avoir cette structure d’équipe – tout ce qu’on a bâti et construit depuis quelques mois – depuis le début, on aurait laissé partir moins de points. »

Amarikwa, qui a joint l’équipe en provenance des San Jose Earthquakes en échange de Dominic Oduro, a été capable de démontrer son talent offensif dans ces quelques minutes passées sur le terrain. L’attaquant américain a même tenté deux tirs et a semblé bien s’entendre avec ses nouveaux coéquipiers.

« Il faut apprendre en jouant, mais ça, c’est un peu mon rôle depuis le début de ma carrière, a dit Amarikwa. Je dois prêter attention, m’adapter, et montrer ma valeur. Je pense qu’avec un peu plus de temps, je vais me familiariser avec le mouvement des autres. On sera un peu plus sur la même longueur d’onde et on créera plus d’opportunités. Mais je pense que c’était un bon début. »

Azira, de son côté, est entré à la 84e minute et a impressionné au milieu de terrain, montrant sa vision du jeu en envoyant un ballon profond dans le territoire adverse pour Nacho Piatti, ce qui a permis à Alejandro Silva d’avoir une chance en or vers la fin du match, mais qui a été parée par Nick Rimando.


« On voit qu’ils sont déjà confortables, a dit le milieu de terrain Saphir Taïder. On les a mis à l’aise dès le début. Maintenant, ils font partie de notre famille. Ils sont bien rentrés dans le match et nous ont aidés à essayer de gagner et à garder ce résultat. On est content de les avoir avec nous. »

Il reste encore neuf matchs à la saison régulière, et l’Impact occupe présentement le sixième et dernier rang qui donne accès aux séries éliminatoires. Avec un Bleu-blanc-noir qui cherche à bien finir sa saison, ces nouvelles acquisitions n’auraient pas pu venir à un meilleur moment.

« Il a des joueurs de qualité ici, a ajouté Amarikwa. Leur mouvement sans le ballon est très bon, leur première touche aussi. J’ai hâte de trouver mes repères, m’adapter à leur style, et aider à faire ressortir les meilleures qualités de chacun d’entre eux. »

 

Topics: