Duvall v DCU

Un premier blanchissage porteur d’espoir

L’heure était aux réjouissances et à l’optimisme, samedi, à la suite de la victoire de 1-0 de l’Impact à Washington contre D.C. United. Le bon esprit qui régnait dans le vestiaire était au cœur des réponses lorsque les joueurs se sont présentés devant les médias après la rencontre.

Mais au-delà de la victoire, et au-delà du fait qu’il s’agissait de la première obtenue à l’extérieur cette saison, un aspect de ce match donnait particulièrement satisfaction aux troupes : le premier blanchissage de la saison.

« Pour moi, le blanchissage est le plus important, a reconnu le défenseur Chris Duvall. Nous avions une avance d’un but à la pause, et nous savions que nous pouvions gagner en défendant bien. Ça se résume à ça. Si tu te bats, que tu as du cran et que tu défends bien, tu sais que tu peux gagner.

« Je crois que les gars sont bien parvenus à les priver de bonnes occasions en deuxième mi-temps, a poursuivi Duvall. Ils ont bien eu des demi-occasions, mais pas vraiment de très bonnes. Nous avons bien joué. »

La continuité n’a certainement pas nui. Ce n’était que la deuxième fois, cette saison, qu’aucune blessure ou suspension n’empêchait d’aligner le même quatuor défensif que la semaine précédente.

Seul petit ajustement : les défenseurs axiaux Laurent Ciman et Kyle Fisher ont permuté – avec grand succès.

« Pour moi, c’est pareil que je joue à droite ou à gauche, a indiqué Ciman. Il n’y a que de petites choses qui changent quand je me retrouve dos au jeu ou quand je dois intercepter le ballon. C’est plus facile de ce côté, vu que je suis déjà sur mon pied droit. Après, je dois m’adapter à deux ou trois petites choses, mais plus je vais jouer avec mon coéquipier dans l’axe, mieux je vais me sentir. Aujourd’hui, nous avons été solides défensivement. Nous avons tous travaillé très fort. Je suis fier de mon équipe. »

Topics: