Shome ravi d’être de retour à l’entraînement

Le purgatoire est presque terminé pour Shamit Shome.

Le rêve de la MLS devenait tangible, en janvier dernier, lorsque l’Impact l’a choisi au 41e rang du SuperDraft 2017 de la MLS. Shome participait alors à un camp avec l’équipe nationale U20 canadienne, et il rejoindrait ensuite celui du Bleu-blanc-noir pour s’y faire valoir.

Mais une fracture de stress au pied droit subie au Panama a fait dérailler ce beau plan.

« À partir de là, tout s’est détérioré », a reconnu Shome, mardi après l’entraînement de l’Impact. Au lieu de préparer sa première saison en MLS, Shome a dû entreprendre un programme de réadaptation. Beaucoup de travail en gymnase, puis de course en solitaire. Garder le niveau physique, toujours.

Shome récolte maintenant le fruit de son labeur. De retour à l’entraînement cette semaine, le milieu de terrain de 19 ans s’est ouvert sur cette épreuve devant les médias au Centre Nutrilait.

« C’était un gros obstacle à franchir, a souligné Shome. Je crois que ça m’aidera à progresser, car c’est le pire cauchemar de tout joueur choisi au repêchage que de se rapporter blessé à sa nouvelle équipe. Mais je suis passé au travers, et l’avenir m’enthousiasme. »

Au fil de ces trois longs mois de réadaptation, Shome a vu l’Impact connaître d’autres soucis sur le plan des blessures. La même ligne défensive n’a pu être réalignée de match en match qu’une seule fois, et voilà qu’à l’autre bout du terrain, Matteo Mancosu s’est blessé le week-end dernier contre Vancouver – lui aussi sorti sur blessure, Anthony Jackson-Hamel était cependant de l’entraînement des siens, mardi.

Avec les matchs du Championnat canadien qui s’ajoutent au calendrier des prochaines semaines, les bonnes nouvelles sont les bienvenues à l’infirmerie, et Shome se réjouit bien évidemment de celles qui le concernent.

« [Le Championnat canadien] pourrait être une bonne façon pour moi de briser la glace et de revenir à l’action, a indiqué Shome. Je me soucie uniquement de travailler fort à l’entraînement, et espérons que ça se passe bien pour la suite. Physiquement, je me sens en pleine forme. »

Topics: