Camara_Header_CLB

Jouer avec sa tête

L’Impact de Montréal (3-2-0, 9 pts) trône aujourd’hui en tête du classement de l’Association Est de la MLS. Le Bleu-blanc-noir peut dire merci à deux coups de tête salutaires contre le Columbus Crew SC, après avoir été blanchi lors des deux rencontres précédentes.

« Compter un but comme Hassoun l’a fait, sur les phases arrêtées offensives, c’est exceptionnel, ç’a fait la différence, a expliqué l’entraîneur-chef Mauro Biello. On l’a vu la semaine passée à Seattle. »

Bien que les joueurs de l’Impact n’aient remporté que 8 des 22 duels aériens (36% de réussite), ils en ont gagné quatre dans la surface de réparation du Crew SC. À l’inverse, Columbus a été limité à deux duels aériens remportés dans la surface montréalaise. Il faut dire que l’adversaire du jour a été bien neutralisé dans le tiers offensif par l’unité défensive de l’Impact, qui a terminé les 90 minutes avec 30 interceptions, 16 tacles réussis et 14 centres ou tirs bloqués.

« Nous voulions revenir sur la bonne voie, a précisé Evan Bush. Nous avons offert une grande performance. Nous avons dicté le tempo du match. Leur bloc était bas, et ils ont tenté de défendre pour nous prendre en contre-attaque, mais nous avons très bien géré cela.

« Le but de Hassoun résulte directement du travail que nous avons fait sur les coups de pied arrêtés non seulement défensifs, mais aussi offensifs, la semaine dernière. Nous connaissions la stratégie défensive du Crew SC et nous savions que si Hassoun pouvait se libérer, il serait plus que capable de marquer avec son habileté dans les airs. C’est un but qui a une grande valeur puisqu’il est le seul à être ici depuis aussi longtemps que moi! »

Kyle Bekker a clos les débats avec, lui aussi, un but de la tête en croisé. C’est Ambroise Oyongo, de retour après avoir manqué les deux derniers matchs sur blessure, qui a mis le ballon sur un plateau d’argent avec un sublime centre après avoir fixé Mabwati.

« Après le match contre Seattle, nous nous sommes concentrés sur les coups de pied arrêtés, a affirmé Bekker. C’est bien de voir que Hassoun a pu marquer à la suite d’un corner.

« De mon côté, je prends mon erre d’aller et je construis sur chaque performance. Je suis heureux d’avoir marqué, mais l’important, ce sont les trois points : nous avons mis fin à une série de deux défaites et nous avons gagné devant nos fans. On pense maintenant à Chicago. »

Malgré deux buts de la tête, l’Impact n’a pas la tête dans les nuages.

Topics: