piatti closeup sliding

Ignacio Piatti est rentré à Montréal lundi matin

MONTRÉAL – L’Impact pourrait bientôt retrouver ses deux Joueurs désignés sur le terrain.

Après 10 jours chez lui, en Argentine, Ignacio Piatti est rentré à Montréal tôt lundi matin pour y retrouver Didier Drogba au sein de l’attaque montréalaise. Piatti s’était rendu en Argentine avant la victoire de 2-1 de l’Impact contre Chicago, le 23 septembre, après qu’on l’ait informé d’un grave ennui de santé de son père – qui va beaucoup mieux, cela dit.

Piatti est donc revenu à l’entraînement, et s’il a commencé la séance de lundi avec le groupe, il a ensuite enchaîné avec du travail de préparation physique en solo. Piatti a choisi de ne pas s’adresser aux médias, mais l’entraîneur-chef par intérim, Mauro Biello, a souligné que le joueur devait s’entraîner de nouveau avant qu’on entrevoie même la possibilité d’un départ ce mercredi au Red Bull Arena contre les New York Red Bulls.

« C’est un joueur important, un gars que tu veux toujours disponible, a reconnu Biello. Mais il faut comprendre ce qu’il a vécu ces derniers jours et où il est sur le plan physique, quand tu ne t’entraînes pas pendant 10 jours. Il faut encore le voir à l’entraînement, voir comment il se sent, avant de prendre une décision. »

Un retour de Piatti, même comme remplaçant, raviverait un Impact qui a semblé se chercher dans le dernier tiers samedi dernier, dans une défaite de 2-1 à Orlando. Avec ses huit buts et six passes décisives en 23 matchs cette saison, Piatti a démontré ses capacités à éliminer des joueurs, à créer des espaces et à déséquilibrer des défenses.

Les Montréalais auront d’autant plus besoin de ces caractéristiques qu’ils devront encore se passer de certains internationaux. Au Red Bull Arena, ils seront sans plusieurs joueurs de la première équipe, dont un autre créateur en Johan Venegas (Costa Rica). Maxime Crépeau, Jérémy Gagnon-Laparé, Anthony Jackson-Hamel (U23 – Canada), Wandrille Lefèvre, Kyle Bekker et Maxim Tissot (Canada) seront tous indisponibles – Ambroise Oyongo, pour sa part, rejoindra l’équipe nationale du Cameroun après le match de mercredi.

« Il va nous manquer des joueurs, mais on a compté sur l’effectif tout au long de la saison, surtout des dernières semaines, a tempéré le capitaine Patrice Bernier. Tout le monde a répondu présent, et il faut continuer ainsi. Les éléments-clés, le noyau de l’équipe, est là. Les autres doivent saisir leur occasion. »

En l’absence de Piatti, et au fil des nombreux matchs, Biello a modifié son alignement et son schéma en passant à quelques occasions à un genre de 4-3-3. Piatti, depuis son embauche à l’été 2014, joue dans l’axe, près de l’attaquant de pointe.

Mais Piatti a aussi un passé de joueur excentré. Comme ailier gauche, il avait été décisif dans le triomphe de San Lorenzo en Copa Libertadores 2014. Biello a sagement choisi de n’exclure aucune option.

« Nacho est capable de jouer plusieurs rôles, dans le schéma qu’on a joué cette fin de semaine comme dans d’autres schémas où il peut jouer sur les côtés, a expliqué Biello. On va voir qui on a de disponible et comment marier les caractéristiques des joueurs en fonction des autres pour aider l’équipe. Nacho, c’est un joueur offensif avec beaucoup de qualités, qui peut déséquilibrer une équipe. L’avoir sur le terrain, [peu importe] le schéma, va aider l’équipe. »

Topics: