Alessandro Nesta
USA Today

La surface temporaire de gazon à Foxborough élimine un souci potentiel pour l'Impact

Olivier Tremblay est journaliste attitré à la couverture de l'Impact de Montréal pour MLSsoccer.com

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal aborde le match de ce dimanche en Nouvelle-Angleterre avec quelques soucis, mais ils ont pu se consoler quelque peu cette semaine.

Même s’il a eu un peu de mal à terminer le verdict nul de samedi dernier à Philadelphie en raison d’un problème aux adducteurs, l’arrière central Alessandro Nesta sera bel et bien à la disposition des entraîneurs contre le Revolution. Le défenseur italien, qui repose sur trois superbes performances, a paru à l’aise à l’entraînement cette semaine et il semble physiquement prêt pour un autre match, d’autant plus qu’il évitera le gazon synthétique habituel du Gillette Stadium : le match amical de mardi prochain entre le Brésil et le Portugal a exigé l’installation d’un gazon naturel.

« Une semaine de repos permet à Nesta de jouer sur le synthétique, mais avec lui, c’est tout de même un peu risqué, a indiqué l’entraîneur-chef Marco Schällibaum ce jeudi. Je suis content d’avoir ce gazon. »

Schällibaum devra plutôt résoudre un casse-tête au milieu de terrain. Andres Romero occupe le flanc gauche montréalais depuis trois matchs, mais il est actuellement en train de faire connaissance avec ses jumeaux nouveau-nés en Argentine. Il devrait cependant être de retour au Québec la semaine prochaine.

En son absence, les Andrea Pisanu et Sanna Nyassi ont été mis à l’essai à gauche cette semaine, dans différentes formations.

« C’est toujours important d’avoir un bon mélange de certains joueurs. J’ai essayé quatre formules, j’en élimine deux. Nous avons deux possibilités pour dimanche. Mais je ne peux pas vous dire lesquelles », a précisé Schällibaum en rigolant.

Schällibaum laisse ouvertes quelques possibilités dans l’axe, où Collen Warner ou Davy Arnaud pourraient être alignés au lieu de Hernan Bernardello, blessé.

Mais peu importe la façon dont Schällibaum tentera de neutraliser les cinq joueurs d’attaque du Revolution, dont il se méfie, la nulle de 0-0 contre l’Union aura remonté le moral des troupes avant un deuxième match consécutif sur la route. Les joueurs sont toutefois bien conscients que la victoire de 5-1 du Revolution contre ce même Union aura donné beaucoup de confiance aux hommes de Jay Heaps.

« À l’étranger, tu dois apaiser la tempête, car tu sais que l’autre équipe sortira en lion et que tu dois être solide défensivement, a expliqué le capitaine Arnaud. Ce n’est pas le genre de match où tu vas marquer trois, quatre ou cinq buts comme nous l’avons fait à domicile. Nous devons être solides défensivement et peut-être aller subtiliser un but avec une occasion, ou une demi-occasion, ou sur un coup de pied arrêté. Il n’y a rien de mal à gagner un match 1-0 sur la route. »

Topics: