L'Impact installe une nouvelle surface du terrain au Stade Saputo

Les travaux ont débuté après le coup de sifflet final contre CD Heredia

L’Impact profite d’une quinzaine de jours sans match au Stade Saputo pour changer la surface du terrain.

Les travaux ont commencé quelques minutes après le sifflet final du match contre CD Heredia, mardi soir.

« C’est le bon temps pour faire ce changement en prenant en considération notre calendrier et le climat, explique le vice-président exécutif de l’Impact et du Stade Saputo Richard Legendre. Il y a eu beaucoup d’activités sur le terrain au cours des derniers mois et l’état de pelouse s’était dégradé. »

Le nouveau gazon naturel, toujours du Kentucky Bluegrass (dwarf), sera appliqué à compter de vendredi, laissant une période suffisante de deux semaines avant le prochain match. 

Contrairement à la pelouse qui était en place depuis le 16 juin 2012, le nouveau gazon a poussé dans du sable, soit la même infrastructure que celle du sol au Stade Saputo. C’est donc l’état général de la surface qui sera amélioré.

Par ailleurs, après avoir étudié les différentes options, l’organisation a décidé de ne pas se procurer de système de chauffage.

« Compte-tenu des coûts majeurs de ce système, plus élevés que prévu initialement, nous avons décidé de procéder uniquement au changement du gazon, ajoute Richard Legendre. Après analyse, nous nous sommes rendus compte que même avec un système de chauffage, rien de garantissait que nous aurions pu jouer le jour même, suite à une chute de neige comme celle du 13 avril dernier. »

Notons que la durée de vie des surfaces naturelles est en moyenne de trois ou quatre ans.

Read this article in