Marco Schällibaum explique la rotation de son effectif avec un calendrier chargé

L'Impact jouera un sixième match en 18 jours ce samedi

Marco Schällibaum

Photo Credit: 
USA Today

À l’approche du match de ce mercredi contre les New York Red Bulls, Marco Schällibaum savait que tout le monde ne pourrait jouer 180 minutes en quatre jours.

Le tacticien suisse a donc aligné Patrice Bernier et Sanna Nyassi au Red Bull Arena et reposé Collen Warner et – probablement à la grande surprise de Thierry Henry – Marco Di Vaio.

À l’âge de 36 ans, Di Vaio impressionne encore le personnel de l’Impact en raison de sa forme physique, mais l’époque où il pouvait aligner plusieurs matchs en entier est révolue. Après 65 minutes de jeu à San Jose ce week-end, Di Vaio est entré en jeu à la 66e minute alors que la marque était de 2-0 pour New York. Il a marqué, et est passé bien près d’égaler la marque.

LIRE : L'Impact passe tout près de la remontée, mais le premier but des Red Bulls a été dur à avaler

Lorsqu’on lui a demandé s’il n’aurait pas dû faire entrer Di Vaio plus tôt dans la rencontre, Schällibaum a répondu en lançant des fleurs à Andrew Wenger, Felipe et Andres Romero pour les occasions créées avant l’arrivée du numéro 9. Il a aussi souligné que les Montréalais seront de retour sur le terrain ce samedi contre le Real Salt Lake, ce qui sous-entend que Di Vaio pourrait commencer cette rencontre.

« Marco ne peut pas jouer [tout le match] aujourd’hui et samedi, a expliqué Schällibaum après le match. Il ne peut pas, alors j’ai aussi visé ça. Les autres ont fait un très, très bon travail aujourd’hui. Bien sûr, quand Marco rentre, il apporte une puissance, et il a marqué. Le premier XI, d’un point de vue tactique, a très bien fait. »

Selon toute vraisemblance, Schällibaum retrouvera un morceau important de son milieu de terrain ce samedi. Le capitaine Davy Arnaud, qui souffre de symptômes de commotion cérébrale depuis qu’un dégagement de la tête a mal tourné dans la victoire de 6-0 contre Toronto FC en Championnat canadien Amway mercredi dernier, devrait récupérer le brassard contre RSL.

LIRE: « Je suis fier de mes joueurs parce qu'ils n'ont pas abandonné »

Un retour pour Alessandro Nesta est moins probable, cependant. La légende italienne pourrait revenir au jeu lors du premier match de la finale du Championnat canadien, le 15 mai, mais entre-temps, Schällibaum peut compter sur les infatigables Jeb Brovsky et Hassoun Camara. Les deux défenseurs n’ont pour ainsi dire pas arrêté de jouer récemment : le match de ce mercredi était leur cinquième en 15 jours, et ils ont joué l’intégralité de ces matchs.

« J’essaie vraiment de mélanger pour avoir des joueurs vraiment frais, mais à deux ou trois positions, nous n’avons pas beaucoup d’options en raison des blessures, a expliqué Schällibaum plus tôt cette semaine. Jeb et Hassoun font le plein de minutes, mais […] ils récupèrent assez vite. »

Olivier Tremblay couvre l'Impact de Montréal pour MLSsoccer.com.

Read this article in