L'Impact de Montréal et Jesse Marsch se séparent à l'amiable

Séparation à l'amiable entre Marsch et l'Impact

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal a annoncé samedi matin que d’un commun accord, le club et l’entraîneur-chef Jesse Marsch ont mis fin à leur association.

« Il ne s’agit pas d’une démission ni d’un congédiement. C’est une séparation à l’amiable, a déclaré le président de l’Impact de Montréal Joey Saputo. Par respect mutuel, nous avons pris cette décision difficile ensemble pour le bien du club. Nous avons les mêmes objectifs à long-terme pour cette équipe, mais nous avons réalisé au cours des dernières semaines que nous n’avions pas la même philosophie et sur les moyens à utiliser pour connaître du succès. Jesse a toujours eu le club à cœur et a donné son maximum pour que cette équipe connaisse du succès. »

« C’est d’abord et avant tout une question de respect, a déclaré Jesse Marsch. Le respect pour ce club, ce qu’il a accompli et ce qu’il va réaliser dans le futur. J’ai eu plusieurs discussions avec Joey et Nick pour voir comment cela pouvait fonctionner et la meilleure solution pour le bien du club est cette séparation à l’amiable. Je suis très fier d’avoir fait partie de cette organisation. J’apprécierai toujours l’opportunité que Joey et Nick m’ont donnée. »

Dans l’intérim, les entraîneurs-adjoints Mike Sorber, Dennis Hamlett et Mauro Biello prendront en charge l’équipe. Philippe Eullaffroy, le directeur de l’Académie et entraîneur-chef des moins de 21 ans, accompagnera aussi l’équipe en Italie.

« Avec Jesse, nous avons mis certaines bases en place et nous allons continuer à bâtir pour les années à venir, a ajouté Joey Saputo. Nous allons maintenant prendre tout le temps nécessaire pour choisir le prochain entraîneur-chef. »

Burpo et Rotchstein ne seront pas de retour

L’Impact a également annoncé que l’entraîneur des gardiens Preston Burpo et le préparateur physique Adam Rotchstein ne seront pas de retour avec le club en 2013.

 

Read this article in