Les supporters ont joué un grand rôle en 2012

Le président, l'entraîneur-chef et les joueurs vous remercient

Même si le résultat obtenu samedi n’a pas été celui que l’Impact de Montréal avait imaginé, le support dans les gradins a encore une fois été à la hauteur comme à tous les autres matchs de saison : bruyant, survolté et mené par des supporters fiers de leur équipe sur le terrain.

« Sans vous, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd’hui »
- Joey Saputo, président du club

« Les supporters chantent et encouragent l’équipe pendant tout le match. C’est tout simplement incroyable, a noté l’entraîneur-chef Jesse Marsch. Nos partisans savent quand et pourquoi crier et ce, mieux que nulle part ailleurs dans la ligue. On se sent comme dans les grands stades en Europe. Les groupes de supporters ont été bruyants pendant toute la saison en chantant durant tous les matchs et les autres supporters du club ont embarqué avec eux. »

Des Jebi Knights passionnés

À certains moments de la saison, des joueurs n’ont pas hésité à commenter et remercier cet appui des supporters envers l’équipe via twitter.

Cette passion s’est également transformée en relation bien spéciale pour le défenseur Jeb Brovsky. Cette relation s’est même convertie en micro fan club appelé les “Jebi Knights”, en lien avec la trilogie culte Star Wars.

« Les supporters te font sentir comme si tu étais à la maison, a-t-il mentionné. Si un joueur peut établir une relation avec les supporters, et qu’un partisan peut le faire avec les joueurs, il est encore plus facile de jouer. Je ne peux pas être plus satisfait du support que nous avons reçu cette année. »

« Les groupes de supporters ont été bruyants pendant toute la saison »
- Jesse Marsch, entraîneur-chef

Une atmosphère incroyable

Un autre joueur a trouvé sa place dans le cœur des supporters : le Québécois Patrice Bernier, qui avait disputé 10 saisons en Europe avant de rentrer au bercail.

« Ce n’est pas partout où tu as la chance de jouer devant 20 000 supporters, a noté Bernier. Plusieurs fois cette saison au Stade Saputo, l’ambiance a été extrêmement bruyante. Des joueurs des autres équipes sont venus me voir à quelques occasions pour me dire à quel point l’atmosphère était incroyable ici. »

Merci à VOUS

Le président du club Joey Saputo a quant à lui bien résumé la situation.

« Des supporters m’ont approché et m’ont remercié pour avoir amené une équipe de MLS à Montréal. Ma réponse à leur compliment a toujours été : MERCI pour votre support, car sans vous, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd’hui. »

Read this article in