Rapport de match : L'Impact et le Galaxy font match nul 1-1 devant une foule record de 60 860 spectateurs

Arnaud marque tôt, égalisation de Beckham sur un coup franc

Davy Arnaud breakaway MTLvLA

Photo Credit: 
Charles William / Impact de Montréal

MONTRÉAL, Québec – L’Impact de Montréal et le LA Galaxy ont fait match nul 1-1 samedi, devant une foule record de 60 860 spectateurs au Stade olympique. L’Impact est du même coup demeuré invaincu à domicile en saison régulière, affichant un dossier de 2-0-2.

L’Impact a ouvert le pointage dès la 8e minute lorsque le défenseur Nelson Rivas a remis un long ballon provenant du tiers défensif vers le milieu de terrain Davy Arnaud, qui avait fait une course derrière la défense du Galaxy. Seul devant le filet, le capitaine de l’Impact a battu le gardien du Galaxy Brian Perk à sa gauche, pour inscrire son deuxième but de la saison et son septième en carrière contre le Galaxy.

Le Galaxy a ensuite égalé la marque à la 62e minute lorsque le milieu de terrain David Beckham a marqué d’un coup franc d’environ 25 mètres, qui a courbé tout juste à l’intérieur du poteau droit, du côté rapproché. Ce but a du même coup mis fin à une séquence de 259 minutes consécutives sans but accordé par l’Impact.

« Nous avons été en mesure de récolter un point contre une excellente équipe, après une longue semaine, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact Jesse Marsch. Nous n’avons toujours pas perdu dans ce stade, ce qui est un autre point positif. Même si nous n’étions pas à notre mieux aujourd’hui, nous avons obtenu un point que nous perdions plus tôt cette saison.» 

Commentaires d'après-match

Quelques occasions et arrêts-clés

À la 20e minute, le milieu de terrain Collen Warner a dribblé sur plusieurs mètres sur le flanc droit, avant de prendre un tir bas croisé à l’entrée de la boîte de réparation qui a raté le filet de peu à la droite du gardien du Galaxy.

Un coup franc à la 31e minute de jeu de Felipe a trouvé Corradi, posté au deuxième poteau, mais son tir de la tête s’est retrouvé sur le dessus du filet.

Le Galaxy est venu près de briser l’égalité à la 53e minute lorsque l’attaquant du Galaxy Landon Donovan a gagné le ballon tout juste à l’intérieur de la surface de réparation, avant de décocher une puissante frappe qui a été arrêtée par le gardien de l’Impact Donovan Ricketts, qui affrontait son ancienne équipe pour la première fois, en plongeant à sa gauche.

Puis à la 64e minute, Ricketts a été forcé à effectuer deux autres arrêts. Le gardien jamaïcain est sorti de son filet pour arrêter le tir à bout portant de Robbie Keane, suite à une passe de Beckham. Puis suite à une mêlée causée par le rebond, Landon Donovan a tiré d’environ 15 mètres, mais Ricketts a été en mesure de faire l’arrêt en fonçant sur le joueur du Galaxy.

« Je fais tout ce que peux pour aider l’équipe à gagner, a déclaré Ricketts. Aujourd’hui, nous avons dû faire face à une certaine pression et j’ai aidé du mieux que je pouvais. Quelques fois, c’est plus facile comme contre Portland, alors que d’autres fois je dois travailler plus fort. C’était un bel effort d’équipe. »

« Ayant tous les bons joueurs dans leur effectif, on peut considérer que c’est un bon résultat, a déclaré le défenseur de l’Impact Hassoun Camara. Mais c’est dommage parce que nous voulions les trois points. On doit être satisfait de notre performance. On retournera à l’entraînement cette semaine pour obtenir la victoire la semaine prochaine. »

Un nouveau record

L’Impact a battu un record d’assistance canadien pour un match professionnel de soccer, établi le 20 juin 1983, dans un match qui avait attiré 60 342 spectateurs au BC Place, entre les Vancouver Whitecaps FC contre les Seattle Sounders en NASL.  

C’est la deuxième fois cette saison que plus de 58 000 personnes assistent à un match de l’Impact, incluant les 58 912 spectateurs lors de son match d’ouverture de la MLS en 2012 au Stade olympique.

« Jouer devant 60 000 supporters est fantastique, a noté David Beckham. C’est toujours ce que l’on veut, peu importe l’endroit. À domicile ou à l’extérieur, que les gens prennent ou non pour ton équipe, c’est toujours merveilleux de jouer dans cette atmosphère. Je tiens à remercier les supporters de l’Impact. Ce fut une excellente journée pour jouer. »

Prochains matchs

L’Impact disputera ensuite son dernier match au Stade olympique, samedi prochain, le 19 mai à 19h30, contre les New York Red Bulls. L’équipe tentera de prendre sa revanche contre New York suite à la défaite du 31 mars dernier.

L’Impact disputera son premier match au Stade Saputo, rénové et agrandi à 20 341 sièges, le 16 juin contre les Seattle Sounders FC. Il est possible de se procurer de nouveaux forfaits de billets de saison pour les 12 matchs au Stade Saputo via le site Internet du club au impactmontreal.com ou en composant le 514-328-3668      .

Fait saillants : MTL 1, LA 1

ALIGNEMENTS:

MTL – G-Donovan Ricketts, D-Jeb Brovsky, Hassoun Camara, Matteo Ferrari, Nelson Rivas; M - Justin Mapp (Justin Braun 59’), Felipe, Collen Warner, Lamar Neagle (Sanna Nyassi 85’); A–Bernardo Corradi (Andrew Wenger 68’) Davy Arnaud

Substituts non utilisés: G – Greg Sutton; D – Shavar Thomas, Calum Mallace; M – Patrice Bernier

LA – G – Brian Perk; D-Sean Franklin, Dan Keat, AJ DeLaGarza, Todd Dunivant; M-Kyle Nakazawa (Pat Noonan 69’) Juninho (Marcelo Sarvas 74’), David Beckham, Michael Stephens (Mike MaGee 45’) A-Landon Donovan, Robbie Keane

BUTS:
MTL – Arnaud 8’
LA – Beckham 62’

AVERTISSEMENTS:
LA – Keat 44’
MTL – Ferrari 46’
LA – Beckham 54’
LA – Juninho 57’

Read this article in