Rapport de match : L'Impact gagne contre le Toronto FC 2-1 et remporte son premier match en MLS

Ubiparipovic et Wenger ont marqué les buts pour Montréal

MONTRÉAL – À son deuxième match de la saison à domicile, l’Impact de Montréal (1-4-1) a signé son premier gain en Major League Soccer, l’emportant 2-1 contre son grand rival canadien le Toronto FC (0-4-0), samedi, devant 23 120 spectateurs au Stade olympique. Sinisa Ubiparipovic et Andrew Wenger ont marqué les deux buts de l’Impact dans cette victoire.

STATISTIQUES DU MATCH

Commentaires d'après-match

À son tout premier match de la saison, le milieu de terrain Sinisa Ubiparipovic a ouvert le pointage à la 18e minute. Suite à un revirement provoqué par le milieu de terrain Lamar Neagle,  Ubiparipovic a battu le gardien du Toronto FC Milos Kocic à sa gauche d’un tir précis au ras du sol d’environ 25 mètres.

L’attaquant Andrew Wenger, le premier choix du dernier SuperDraft de la MLS, a doublé l’avance de l’Impact à la 81e minute. Suite à une longue passe du milieu de terrain Justin Mapp, qui avait remplacé Ubiparipovic à la 73e minute, Wenger a gagné un duel contre le défenseur du Toronto FC Ty Harden, avant de déjouer le gardien Milos Kocic, qui avait la vue voilée par son coéquipier.

Le Toronto FC a réduit l’écart à la 88e minute. En course vers le point de penalty, l’attaquant Danny Koevermans a dévié de la tête le centre de Reggie Lambe, battant le gardien de l’Impact Donovan Ricketts à sa gauche.

« C’est une importante victoire pour le club, pour la ville et pour les joueurs, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact Jesse Marsch. Mais en fait le travail ne fait que commencer. Nous sommes tous heureux et satisfaits de savourer ce moment, mais les joueurs gardent les pieds sur terre car ils comprennent le processus. »

« Je suis heureux d’avoir marqué mon premier but, c'est bien de briser la glace, mais c’est encore plus satisfaisant de gagner, a déclaré Wenger. Je suis content d’avoir aidé l’équipe à gagner. Après quelques moments plus difficiles, nous avons finalement joué un bon match de 90 minutes. »

L’Impact a disputé les 25 dernières minutes du match avec un joueur de plus, suite à l’expulsion du défenseur Logan Emory pour avoir fauché l’attaquant Sanny Nyassi, tout juste à l’extérieur de la surface de réparation, alors qu’il était en échappé sur le flanc gauche. Cinq avertissements ont aussi été décernés par l’arbitre au cours du match.

À la 67e minute, Tyson Wahl, qui jouait comme défenseur latéral, a bloqué un tir de Koevermans qui allait pénétrer le filet, puis moins de cinq minutes plus tard, le défenseur Shavar Thomas a repoussé un ballon sur la ligne des buts.

« Nous avons offert une solide performance et nous avons finalement obtenu un résultat positif aujourd’hui, a mentionné Thomas, qui était titulaire pour un deuxième match consécutif. Nous croyons en ce que nous faisons et tout le monde veut gagner. Espérons que ce n’est que le début d’une série de victoires. »

Donovan Ricketts a du même coup signé son premier gain avec l’Impact. Il s’est notamment illustré à la 36e minute en arrêtant la tête à bout portant de Koevermans sur la ligne des buts.

L’Impact a dominé son rival ontarien 16-13 au chapitre des tirs et 59-41% au niveau de la possession.

Le milieu de terrain Lamar Neagle, qui amorçait un deuxième match consécutif, a conclu la rencontre avec cinq tirs.

« Nous avions discuté d’utiliser des joueurs différents puisque nous disputons plusieurs matchs en peu de temps, a ajouté Marsch. Nous avons un bon effectif et je pense que les joueurs que nous avons utilisés ont bien fait. »

L’Impact disputera ses deux prochains matchs sur la route, le samedi 14 avril à Dallas, puis le mercredi 18 avril contre le DC United à Washington. 

Le club montréalais disputera son prochain match à domicile le samedi 28 avril, à 14h, alors que les Portland Timbers seront les visiteurs au Stade olympique.

Il est possible de se procurer des billets de saison via le site Internet du club au impactmontreal.com ou en composant le 514-328-3668, ainsi que des billets individuels pour les matchs présentés au Stade olympique, en contactant le réseau Admission.

Faits saillants

ALIGNEMENTS:
MTL – G-Donovan Ricketts, D-Zarek Valentin, D-Shavar Thomas, D-Matteo Ferrari, D-Tyson Wahl, M-Sinisa Ubiparipovic (Justin Mapp 73’), M-Collen Warner, M-Felipe, M-Lamar Neagle, A-Sanna Nyassi (Davy Arnaud 82’), A-Bernardo Corradi (Andrew Wenger 66’).

TOR – G- Milos Kocic, D- Ashtone Morgan, D-Richard Eckersley (Doneil Henry 52’),  D-Ty Harden, D- Logan Emory, M-Julian De Guzman, M-Terry Dunfield, M-Ryan Johnson, M-Nick Soolsma (Reggie Lambe 73’), A-Joao Plata (Luis Silva 52’), A-Danny Koevermans 

BUTS :
MTL – Sinisa Ubiparipovic (Lamar Neagle) 18’
MTL – Andrew Wenger (Justin Mapp) 81’
TOR – Danny Koevermans (Reggie Lambe) 88’

AVERTISSEMENTS :
MTL – Bernardo Corradi 26’
TOR – Richard Eckersley 29’
TOR - Ty Harden 47’
TOR - Julian De Guzman 59’
MTL – Sanny Nyassi 82’

EXPULSION:
TOR – Logan Emory 65’

Read this article in