L'Impact s'incline 1-0 contre le Real Salt Lake au Rio Tinto Stadium

L'équipe termine un parcours de trois matchs sur la route

Ferrari vs RSL

Photo Credit: 
Getty Images

SANDY, Utah – L’Impact de Montréal (0-4-1) a été blanchi 1-0 par le Real Salt Lake (4-1-0), mercredi, devant 20 191 spectateurs au Rio Tinto Stadium. L’attaquant Paulo Junior a inscrit le seul but du match sur un penalty, à la 13e minute de jeu.

Paulo Junior a marqué d’un tir bas, déjouant le gardien de l’Impact Donovan Ricketts à sa gauche. Sur la séquence précédente, l’attaquant Justin Braun, en déséquilibre, avait touché le ballon de la main, alors qu’il luttait avec un joueur du Real dans la surface de réparation. Il s’agissait d’un troisième penalty accordé par l’Impact en autant de matchs.

FINAL: RSL 1, MTL 0

« Les tirs de pénalités contre nous sont très irritants, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact Jesse Marsch. Nous étions une véritable équipe sur le terrain aujourd’hui. Nous nous sommes battus et nous avons bien performé dans un stade où il est difficile d’y jouer. Les résultats ne sont pas de notre côté, mais on se rapproche de plus en plus. Tout le monde croit très fort en ce que nous faisons et nous allons nous en sortir très bientôt. »

Dans un match chaudement disputé, le Real Salt Lake a dominé de peu au chapitre des tirs au but 15-14 et de la possession du ballon 52-48%.

À LIRE : Statistiques du match vs Real Salt Lake

Dans la défaite, Ricketts s’est notamment illustré à trois reprises face à l’attaquant Fabian Espindola. Ricketts a d’abord effectué un arrêt-clé à la 11e minute en arrêtant avec les pieds un tir à bout portant d’Espindola. À la 41e minute, le gardien jamaïcain a effectué une sortie hors de son filet pour arrêter Espindola qui dribblait en sa direction. Puis à la 66e minute, Ricketts a plongé à sa gauche pour arrêter de la main le tir de la tête du joueur originaire d’Argentine.

« Un penalty favorise toujours le joueur qui tire, a noté Ricketts. Tu dois essayer d’arrêter le ballon et décider de quel côté plonger. Certaines fois tu réussis et d’autres fois non. Nous voulions un résultat aujourd’hui. On doit se présenter et jouer tous les jours. Le travail progresse et nous sommes confiants pour la suite des choses. »

À la 29e minute, le capitaine du Real Salt Lake Kyle Beckerman a décoché un coup franc d’environ 25 mètres qui a été redirigé du pied gauche par le défenseur Chris Schuler, frôlant la barre transversale.

À la 56e minute, le milieu de terrain Justin Mapp a centré du flanc gauche vers le point de penalty pour Davy Arnaud, mais le gardien du Real Nick Rimando s’est interposé du bout des doigts.

L’Impact s’est battu jusqu’à la dernière seconde du match en appliquant beaucoup de pression sur la défense adverse. Après deux corners consécutifs, Mapp a notamment profité d’un ballon faiblement dégagé par le RSL pour prendre un tir au sol, qui a raté le filet de peu.

Le onze montréalais a disputé les 10 dernières minutes du match à trois défenseurs, alors que l’attaquant Andrew Wenger a remplacé Jeb Brovsky, à la 83e minute.

Brovsky effectuait un retour dans l’alignement, après avoir raté le match contre New York en raison d’une suspension automatique d’un match, pour un carton rouge écopé à Columbus.

Le défenseur Shavar Thomas, de même que les milieux de terrain Lamar Neagle et Collen Warner ont tous les trois amorcé un premier match sur la formation partante cette saison. Warner, qui avait été sélectionné par l’Impact lors du repêchage d’expansion, affrontait du même coup son ancien club.

« C’était agréable de revoir mes anciens coéquipiers, mais une fois que tu es sur le terrain, ils deviennent des ennemis, a mentionné Warner. Nous avons livré une bonne bataille ce soir. C’est difficile avec tous ces tirs de pénalités, mais ce n’est pas une excuse. On doit prendre la responsabilité pour chaque but qu’on encaisse, puis travailler là-dessus. »

Avec une quatrième victoire en cinq matchs cette saison, le Real Salt Lake se situe désormais seul au premier rang du classement de l’Association Ouest.

Prochain match à midi

L’équipe sera de retour à Montréal jeudi en vue de son affrontement contre son grand rival canadien, le Toronto FC, ce samedi au Stade olympique. Le coup d’envoi, qui devait avoir lieu à 13h, a été devancé à midi (Heure de l’Est). Les portes du stade ouvriront à 10h, tandis que la billetterie ouvrira à 9h. 

L’organisation invite tous ses supporters à se joindre à La Garde afin de « Défendre le Nord », alors que plus de 1000 supporters du Toronto FC envahiront le stade pour ce match. Il est possible de se procurer des billets de saison via le site Internet du club au impactmontreal.com ou en composant le 514-328-3668, ainsi que des billets individuels pour les cinq matchs présentés au Stade olympique, en contactant le réseau Admission. 

ALIGNEMENTS:
MTL – G - Donovan Ricketts; D – Jeb Brovsky (Andrew Wenger  83’), Shavar Thomas, Matteo Ferrari, Josh Gardner; M – Lamar Neagle (Sanna Nyassi 63’), Collen Warner, Felipe, Justin Mapp; A – Davy Arnaud, Justin Braun (Bernardo Corradi 76’)

Substituts non utilisés: G - Greg Sutton; D – Tyson Wahl; M – Patrice Bernier, Sinisa Ubiparipovic; F – 

RSL – G – Nick Rimando ; D – Terakazu Tanaka, Jamison Olave, Chris Schuler, Tony Beltran; M – Will Johnson, Kyle Beckerman, Luis Gil (Javier Morales 64’), Jonny Steele (Ned Grabavoy 63’) ; A – Paulo Junior (Alvaro Saborio 77’), Fabian Espindola

Substituts non utilisés: G – Kyle Renish; D – Nat Borchers, Chris Wingert; M – Yordany Alvarez

BUT:
RSL – Paulo Junior 13’ (PK)

AVERTISSEMENT
MTL – Felipe 80’

Read this article in