Résumé : L'Impact fait match nul avec le Fire devant une foule record

Davy Arnaud marque le premier but de l'Impact en MLS

Davy Arnaud Pappa

Photo Credit: 
Getty Images

MONTRÉAL - Une foule record de 58 912 a rempli le Stade olympique pour encourager l’Impact de Montréal dans un match nul fort excitant de 1-1 face au Chicago Fire samedi, réalisant du coup un record d’assistance pour le soccer professionnel au Canada.

En fin de compte, il s’agira d’un heureux retour à la maison pour les supporters du Fire qui avaient effectué le voyage à La Belle Province, alors que leur équipe a égalisé, grâce à un but de Dominic Oduro à la 71e minute.
 
Le captaine Davy Arnaud a inscrit son nom dans l’histoire du club à la 56e minute lorsqu’il a redirigé de la tête un centre de Sanna Nyassi, dans le coin droit du filet du gardien du Fire, Paolo Tornaghi. L’avance n’a cependant pas tenu longtemps puisque l’attaquant Oduro a égalisé 15 minutes plus tard sur une belle passe de Sebastián Grazzini.
 
La foule présente a peut-être une petite influence sur le jeu du milieu de terrain Patrice Bernier dans les premiers instants. Le canadien a perdu le ballon à la première minute du jeu, offrant une occasion à l’attaquant du Fire Patrick Nyarko , qui n’a cependant pas été en mesure de marquer.
 
L’Impact s'est fait dominer au milieu du terrain dans les premières minutes du match et Chicago a bien fait pour reprendre possession du ballon, tout en gardant occupé le latéral droit Jeb Brovsky. Les longs ballons diagonaux le long du flanc gauche de Chicago ont souvent trouvé Nyarko, mais Montréal a repris confiance, remportant la majorité de la possession tout en réalisant le plus de fautes.
 
La première occasion de l’Impact est survenue à la 18e minute, sur un centre de Felipe pour Justin Braun, mais ce dernier a été frustré par Tornaghi.
 
Le début de la deuxième demie a été tout à l’avantage de l'Impact, le point culminant étant l'ouverture du pointage par Arnaud. Cependant, Chicago a travaillé fort dans l’espoir de marquer un but égalisateur, et a dominé au niveau de la possession du ballon, menant au but d’Oduro, avec l’aide de Grazzini, qui a été excellent au milieu du terrain du Fire.
 
Voulant aller chercher la victoire, l’entraîneur-chef de Montréal Jesse Marsch a envoyé les attaquants Andrew, Bernardo Corradi et Lamar Neagle sur le terrain. Neagle a essayé de provoquer un tir de pénalité à la 84e minute, mais a reçu un carton jaune pour avoir simulé. L’Impact a continué d’attaquer dans l’espoir de rendre heureuse la foule record, et le latéral gauche Josh Gardner est passé bien près de marquer avec une frappe puissante en temps additionnel, qui a rebondi sur le coin du poteau. Il s’en est fallu de peu.
 
L’Impact obtient donc son premier point de la saison et reprendra la route pour affronter Columbus, le 24 mars. Le Fire a, de son côté, amassé un point dans son premier match de la saison 2012. Ils recevront Philadelphie le 24 mars aussi.
Read this article in