Martin Chevalier/Journal de Montréal

Daniele Paponi à l'essai : « La MLS a une bonne réputation en Italie »

MONTRÉAL – Bons baisers d’Italie pour la MLS.

La renommée croissante de la MLS en Italie semble avoir convaincu l’attaquant de Bologne Daniele Paponi du bien-fondé d’un passage en Amérique du Nord pour un essai avec l’Impact de Montréal. Après son premier entraînement avec l’équipe, ce jeudi, le joueur de 24 ans a révélé aux médias que la MLS était de mieux en mieux perçue dans son pays d’origine.

« La MLS a une bonne réputation en Italie, surtout depuis l’arrivée de plusieurs joueurs importants, comme certains membres de cette équipe, au cours des dernières années, a expliqué Paponi avec l’aide d’un interprète. C’est une nouvelle aventure que je voulais vivre coûte que coûte. »

LIRE : L'Impact veut s'améliorer au milieu: « Nous devons trouver plus d’espace »

L’aventure est bel et bien nouvelle, puisque Paponi a nié les informations selon lesquelles il avait effectué un essai avec le Chicago Fire à l’été 2012.

« Il y a eu des contacts, mais par un intermédiaire, rien de direct », a-t-il révélé.

Paponi, qui peut évoluer à toutes les positions en attaque, n’a que peu joué pour Bologne au cours des derniers mois. L’entraîneur Stefano Pioli ne l’a fait jouer que trois fois – comme remplaçant – en Serie A cette saison, pour un total de 46 minutes. Son plus récent départ remonte à une victoire contre Napoli en Coppa Italia, le 19 décembre 2012. Paponi a cependant marqué l’unique but de Bologne dans la victoire de 1-0 contre l’Impact de Montréal, le 8 novembre 2012.

LIRE : Daniele Paponi à l'essai avec l'Impact

Dans sa quête de temps de jeu, Paponi retrouvera quelques visages familiers parmi les « joueurs importants » mentionnés ci-dessus, notamment son ancien capitaine à Bologne, Marco Di Vaio. Paponi, selon le vétéran, est un très bon joueur dont le profil diffère du sien et de celui de son dauphin en attaque, Andrew Wenger. Paponi espère donc pouvoir justifier les compliments de Di Vaio au cours des 10 prochains jours.

« Marco m’a dit qu’il aimait vraiment son expérience ici, qu’il aime la ville et l’équipe, s’est rappelé Paponi. Marco et moi avions une bonne relation à Bologne et j’espère que ça continuera ainsi ici.

« Je veux vraiment m’établir ici. Je veux jouer. J’aime le Canada et je veux rester ici. »

Topics: