Rogerio Barbosa / impactmontreal.com

Frank Klopas: « Chicago, c'est chez moi mais maintenant, mon équipe, c’est l’Impact »

MONTRÉAL – « C’est spécial pour lui et pour nous. Nous voulons obtenir un résultat pour lui. Il s’est amené ici et il travaille très fort avec nous. »

Felipe sait très bien qu’une tâche inhabituelle attend l’entraîneur-chef Frank Klopas ce samedi au Stade olympique : tenter de stopper l’équipe pour laquelle il a été joueur, directeur technique et entraîneur, le Chicago Fire.

Dans ces circonstances, la volonté de Felipe de gagner pour lui a bel et bien semblé flatter Klopas, mais ce dernier y voit une certaine réciprocité.

« Je me sens honoré et chanceux de pouvoir faire partie de cette organisation et de pouvoir travailler avec ce groupe de joueurs. Ils ont été formidables, et de mon côté, je veux [gagner] pour eux, a indiqué Klopas, jeudi. Ils l’ont mérité. Ce serait quelque chose de spécial. »

Cela dit, Klopas ne minimise pas la signification qu’aura ce match pour lui. Il sera pour la première fois entraîneur contre son ancienne équipe, qu’il a quittée le 30 octobre 2013 après que l’Impact ait écarté le Fire des séries en marquant trois buts de plus au cours de la saison.

« Chicago, c’est chez moi, a soutenu Klopas. C’est là que j’ai commencé ma carrière. Le Fire m’a donné l’occasion de rester dans le soccer. Chicago occupe une place de choix dans mon cœur, mais maintenant, mon équipe, c’est l’Impact de Montréal. C’est ici que je travaille. J’aime vraiment la ville, et les partisans ont été exceptionnels. »

Et tout le club, a affirmé Klopas, s’efforce d’obtenir une première victoire cette saison.

« La première victoire sera agréable, peu importe contre qui nous l’obtenons », a lancé Klopas.

Même contre son ancienne équipe.

Topics: