Alessandro Nesta - « Le moment est idéal pour arrêter et commencer ma nouvelle vie »

Olivier Tremblay est journaliste attitré à la couverture de l'Impact sur MLSsoccer.com

MONTRÉAL – Alessandro Nesta a fini de jouer au soccer. Mais ne pleurez pas sur son sort, car lui-même ne le fait pas.

Le légendaire défenseur italien est apparu serein devant les médias ce mercredi lorsqu’il a commenté la nouvelle attendue : l’élimination de l’Impact de Montréal à Houston a fait en sorte que Nesta ne pouvait que constater que sa sortie sur blessure vers la fin de la victoire de 2-1 de l’Impact contre Philadelphie, le 19 octobre, était le dernier acte de sa carrière de joueur.

« Je suis très heureux, parce que mon corps est fatigué et que je crois qu’il est temps d’en finir après 20 ans au plus haut niveau, a indiqué Nesta. J’ai été chanceux, j’ai gagné beaucoup de trophées, et le moment est idéal pour arrêter et commencer ma nouvelle vie avec ma famille – un nouvel emploi, je ne sais pas. »

Né en 1976, Nesta est entré à l’académie de son club de cœur, la Lazio, en 1985. Il a fait ses débuts avec l’équipe première au cours de la saison 1993-94 de la Serie A et est devenu capitaine de la Lazio avant de passer à l’AC Milan pour 30 millions d’euros. Deux fois gagnant de la Ligue des champions de l’UEFA avec Milan, il a aussi triomphé avec l’Italie à la Coupe du monde 2006, en Allemagne, quoiqu’une blessure l’ait empêché de jouer au cours de la seconde phase du tournoi.

« Je suis très heureux, parce que mon corps est fatigué et que je crois qu’il est temps d’en finir après 20 ans au plus haut niveau. »
- Alessandro Nesta

Après une telle carrière, qui lui a aussi apporté de nombreux trophées en ligue et en coupe, Nesta se permettra un peu de repos en Floride, où il s’installera pour un temps. Comme il l’a toujours souligné, Nesta demeure intéressé par un poste d’entraîneur, mais pas pour le moment.

« Je n’ai jamais parlé au club du poste d’entraîneur. Je n’ai jamais demandé le poste d’entraîneur au club. Il n’y a rien dans ces rumeurs. Rien. Il y a déjà un entraîneur, un adjoint, etc. Pour l’instant, je pars en vacances. Je ne sais pas pour combien de temps. J’irai à Miami, j’y vivrai, et c’est tout. C’est fini. C’est fini pour peut-être un an, et je resterai à la maison, j’étudierai et je verrai ce que je peux apprendre. Ensuite, j’essaierai peut-être d’être entraîneur. J’ignore où, mais c’est certain que j’essaierai. »

Topics: